Accueil Monde Asie-Pacifique

Joe Biden après la double attaque à Kaboul: «Nous ne pardonnerons pas»

Les attentats à l’aéroport de Kaboul ont confirmé les pires craintes des services de renseignement, qui ne cessent d’alerter sur l’activité croissante de groupes terroristes et le caractère éclaté de la galaxie du mouvement taliban. Pour Washington, l’heure est venue de quitter définitivement Kaboul. Problème : il reste encore plus de 1.000 ressortissants américains coincés dans le pays.

Article réservé aux abonnés
Correspondant aux Etats-Unis Temps de lecture: 3 min

Le scénario du pire avait été soulevé à haute et intelligible voix par Joe Biden lui-même. Le président américain ne « pouvait promettre » que tout allait bien se passer durant les opérations d’évacuation à l’aéroport de Kaboul. « Le plus longtemps nous resterons », avertissait-il le 24 août, à propos du risque grandissant d’une attaque émanant d’un groupe terroriste nommé ISKP, un affilié du groupe « Etat islamique » en Afghanistan, qui par ailleurs est un ennemi juré des talibans, « eh bien chaque jour qui passe où nous sommes encore sur le terrain est un autre jour, nous le savons, pour ISKP qui projette de viser l’aéroport et attaquer les forces américaines, alliées, les civils innocents ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Van Schouwburg Jean-michel, vendredi 27 août 2021, 9:10

    Vous auriez pu ajouter que ce Kahlil Haqqani est à la tête du plus grand réseau de traffic de drogue (pavot traité pour fabriquer de l'héroïne) , raison pour laquelle sa tête est mise à prix. Comme les Talibans contrôlent tous les postes frontières , cela devient un vrai cauchemar pour l'Iran (15% de la population est atteinte par la fumerie d'opium et les opiacés ) , le Pakistan, l'Ouzbékistan , le Tadjikistan. Ces pays ont massé des troupes blindées aux frontières .... C'est une "victoire" américaine car ce sont leurs ennemis ou leurs mauvais alliés qui sont le plus embarrassés. Malheur aux Afghans ! Ce pays sera encore plus instable et cela risque de déboucher sur un conflit régional....

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, vendredi 27 août 2021, 9:24

    Si c'est avec l'Iran des mollahs, personne (à part les populations civiles perses et afghanes bien sûr...) ne devrait pleurer. Mais il est "plus que rare" que les chacals se dévorent entre eux...

  • Posté par ladeuze olivier, vendredi 27 août 2021, 8:48

    Quand il n'y aura plus personne à évacuer la chanson va changer pour les talibans, même si ils se disent innocent de cette situation. Fournir des armes et financer les autres ça ne coûte rien en vies occidentales.

  • Posté par Bonisseur de La Bath Adolphe, vendredi 27 août 2021, 8:32

    Sleepy Joe va aller chercher les talibans... dans les caves de Tora Bora, LOL.

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, vendredi 27 août 2021, 9:19

    Sacré <Adolphe>, même vos <tentatives d'humour> sont pitoyables et foireuses. Il y a déjà un certain temps que les Taliban sont sortis de "leurs caves" vous savez... Et en 2001, même si les deux principaux "chefs" ont pu s'en échapper (mollah Omar et Ben Laden), les grottes de Tora Bora ont surtout vu des centaines (si pas milliers) de "combattants" islamistes y trouver le paradis d'Allah, enterrés comme des rats (vivants ou morts) sous des tonnes de pierres. Quant aux membres actuels du Daesh local ("ISKP" ou "Etat islamique Province du Khorasan"), ils peuvent "se réjouir" aujourd'hui, mais cela ne durera pas éternellement ; l'armée US dispose encore de quelques <MOAB>, que des aviateurs se feront un plaisir de leur délivrer sur place.

Plus de commentaires

Aussi en Asie-Pacifique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs