Accueil Opinions Éditos

L’enfer dans l’enfer

Alors qu’ils se battaient pour quitter le pays, les Afghans se trouvant autour de l’aéroport de Kaboul ont fait face, ce jeudi soir, à plusieurs explosions. Et si c’était nous ?

Article réservé aux abonnés
Editorialiste en chef Temps de lecture: 3 min

Des bombes, des attentats, des blessés, des morts. L’Afghanistan a (re)basculé hier dans l’enfer terroriste, pressenti comme imminent. C’est un pays déséquilibré, en manque de centre de gravité, qui redevient ainsi la proie de forces qui vont se disputer le pouvoir et tenter de marquer un territoire laissé en pâture suite au départ des Américains. Etat islamique province de Khorasan, Al-Qaïda, talibans : c’est à partir du sol afghan désormais que la « propagande » terroriste islamique, la quête de pouvoir et de renommée vont tenter d’imprimer leur marque. « La guerre pour l’âme de l’Islam », comme l’appelle l’expert Didier Leroy, que vont mener différents groupes terroristes concurrents en Afghanistan s’est ainsi déjà taillé une réputation en faisant couler le sang, américain notamment, devant les caméras du monde.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par Levaux Marie-Noelle, vendredi 27 août 2021, 18:34

    Ou veut-elle en venir ? On ne comprend rien de cet article… Il y a vingt ans que l’est du Congo est livré à des guerres tribales abominables, dont certaines menées par l’armée du tyran Kagame que le Soir interview régulièrement, un criminel de guerre à côté duquel les talibans font figure de galopins…Dans trois semaines, elle ne parlera plus des malheureux afghans , pleurnichant sur les vols d’objet d’art au Congo, ou sur le climat, ou sur les feminicides, ou s’extasiant sur la Thunberg, ou fustigeant Bart DeWever…

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, vendredi 27 août 2021, 20:37

    Mme Levaux, si vous ne comprenez rien "à" cet article, c'est votre problème. Quant au "tyran" Kagame, il y en a d'autres bien pires. Notamment les responsables du génocide des Tutsis en 1994. Et non, pas "excellent" du tout votre "commentaire"...

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, vendredi 27 août 2021, 11:03

    Lecture instructive d'un citoyen "lambda" pour changer : [https://www.lefigaro.fr/international/comment-l-etat-islamique-s-est-implante-en-afghanistan-depuis-2014-et-peut-profiter-de-la-crise-20210826].

  • Posté par Staquet Jean-Marie, vendredi 27 août 2021, 9:53

    "Des enjeux qui dépassent les citoyens lambda, spectateurs de ce nouveau basculement sur un vieux territoire de guerre." >>> En effet, les gueux ne sont pas dignes de comprendre et de se mêler de tout ça. Pour eux, on a Béatrice Delvaux, qui a la recette qui convient à leur niveau: l'affectivisme. Mépris de classe et de caste... Veuillez vous aligner avec des pancartes "Welcome Refugees" quand le feu vert s'allume puis retourner dans vos trous quand il s'éteint, ne poser aucune question gênante et bien entendu faire preuve d'esprit "démocratique", à savoir ne même pas envisager d'élire d'autres que ceux qui sont au pouvoir....

  • Posté par Levaux Marie-Noelle, vendredi 27 août 2021, 18:35

    Excellent !

Plus de commentaires

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs