Accueil Les racines élémentaires

Les Racines élémentaires de François De Smet: «Un parti ne sert pas à suivre l’opinion mais à la faire»

Un philosophe devenu président de parti, mais comment est-ce arrivé ? « Par ces personnes qui m’ont à chaque fois tiré de ma zone de confort d’intellectuel casanier » répond François De Smet, le patron de Défi.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 11 min

François De Smet sort de mois chahutés. Le député Défi venu de la société civile, le président de parti autrefois philosophe s’est pris de lourdes polémiques sur internet et de franches oppositions politiques en défendant le principe de neutralité dans le dossier du port du voile à la Stib. Pourquoi cet entêtement ? D’où vient sa conviction ? Tentative d’explication par ses racines élémentaires.

Vous ne seriez pas devenu ce que vous êtes si…

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

40 Commentaires

  • Posté par Vynckier Albert, dimanche 29 août 2021, 6:07

    le racisme, c'est attribuer à un individu, les caractéristiques négatives du groupe auquel il appartient, avéré ou supposé. il est vrai aussi que l'individu s'identifie à un groupe parce qu'il n'existe pas seul en étant anonyme, il a sa place dans une famille, cette famille dans un clan, ce clan dans une nation, cette nation dans un système...

  • Posté par Petitjean Marie-rose, samedi 28 août 2021, 20:51

    Après un après-midi en bonne compagnie, deux petites précisions : a) Il suffit de pratiquer un minimum d'introspection pour être libéré de toute vision angélique de la nature humaine ; b) Le racisme consiste, dans son second sens, à manifester de l'hostilité à l'égard d'une catégorie de personnes (définition qui ne m'appartient pas). Il est probablement difficile de se reconnaître comme raciste, diagnostic qu'il importe cependant de pouvoir établir.

  • Posté par Petitjean Marie-rose, samedi 28 août 2021, 22:59

    Jean-Jacques, je ne crois pas que c'est le racisme qui est naturel mais plutôt la peur, la méfiance inspirées par les autres, les différents, les étrangers. Sans prise de conscience de cette peur, cette méfiance, sans prise de recul par rapport à elles, le risque est alors de dériver vers le racisme, sentiment irrationnel susceptible d'évoluer vers un comportement mortifère.

  • Posté par Coets Jean-jacques, samedi 28 août 2021, 21:53

    Il est exact que ces échanges épistolaires étaient en général polis et respectueux, ce qui est rare même sur ce site. Le racisme, que certains veulent ramener à son sens originel, est comme vous le dites fort bien une hostilité à l'égard de l'autre. Il existe depuis la nuit des temps et ne semble pas vouloir s'éteindre...ce qui est fort dommage mais tellement humain. Le racisme est naturel et le combattre demande un effort sur soi-même, ce qui n'est pas aisé. A mon sens, seul l'humanisme éclairé, celui d'Érasme par exemple, pourrait nous libérer de nos tentations racistes. Une visite de sa "Maison" à Anderlecht devrait être recommandée à chacun d'entre nous !

  • Posté par Usual Suspect, samedi 28 août 2021, 15:08

    Si "Un parti ne sert pas à suivre l’opinion mais à la faire", alors ce parti doit rester hors du pouvoir, sinon on se retrouve dans une situation où un parti impose une idéologie officielle érigée en dogme : cela s'appelle le totalitarisme.

Plus de commentaires

Aussi en Les racines élémentaires

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs