Accueil Belgique Politique

Feu vert européen à la sortie du nucléaire: «Qui va supporter les coûts?», s’interroge la N-VA

Le parti estime que la sortie du nucléaire produira davantage de CO2 et coûtera plus cher.

Temps de lecture: 1 min

Le spécialiste de la N-VA en matière d’énergie, le député Bert Wollants, a réagi de façon mitigée, vendredi, à la nouvelle du feu vert européen au mécanisme de rémunération de capacité qui doit permettre de compenser la sortie du nucléaire. La Commission européenne a examiné le plan belge et estimé qu’il est bien compatible avec les règles européennes en matière d’aides d’Etat et le règlement sur le marché intérieur de l’électricité.

À lire aussi La Commission européenne donne son feu vert à la Belgique pour une sortie du nucléaire

«Cela ne donne pas de clarté sur qui devra finalement supporter les coûts», commente l’élu nationaliste, qui accuse la ministre de l’Energie, Tinne Van der Straeten (Groen), de rester «très vague» à ce sujet.

Le député N-VA souligne aussi une apparente contradiction, régulièrement critiquée également ces derniers mois par des organisations de défense de l’environnement: pourquoi veut-on absolument maintenir une sortie du nucléaire qui produira davantage de CO2 et coutera plus cher?, s’interroge-t-il.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

19 Commentaires

  • Posté par Kunsch Pierre, samedi 28 août 2021, 18:23

    Mon billet d’humeur : je lis dans le Soir et La Libre les déclarations stupides mais jubilatoires de cette ministre après la décision, incompréhensible pour moi comme citoyen doté de quelque raison, de l'Europe de la concurrence : on ne désavantage certes pas 'certaines technologies' (sauf le nucléaire) mais on donne au contraire un avantage compétitif au gaz qui viendra c'est vrai hors d'Europe - de Russie ou Golfe, pas de problème donc pour la concurrence dans l'Union. La Belgique va pouvoir garantir sa fourniture d'électricité grâce au CRM avec des 'centrales électriques flexibles neutres sur le plan climatique', elle pense là sans doute aux permis carbone pour compenser, payés par les factures ou l’impôt. Je suis très étonné que du côté de Elia, la CREG, Tractebel et autres travailleurs dans ce secteur menacé dans son avenir Belge personne ne réagisse à ces âneries sans nom qui reposent sur des voeux pieux (mais ne sont-ce pas plutôt des tromperies sans vergogne ?) et des calculs (peut-on les appeler ainsi ?) sur un coin de table. Elle considère qu'il ne faudra construire que 'deux ou trois' centrales au gaz, excusez la précision. Mais c'est pas grave d'autant plus que déclare-t-elle ‘la moitié de notre énergie proviendra des énergies renouvelables en 2030, le double d'aujourd'hui’. D'abord ce n'est pas 25% en 2021 car l'électricité ce n'est pas toute l'énergie, mais bien 4% de la consommation totale d’énergie qui passerait donc à 8% en 2030 ? Encore une approximation. Et on aura c'est sûr grâce au CRM juste à temps' des projets innovants de batteries, de gestion de la demande et de stockage (le tout avec les voitures électriques rendues obligatoires ?). Tout cela garantirait la sécurité d'approvisionnement ‘au coût le plus bas possible’. Tout cela rendrait aussi les centrales électriques climatiquement neutres, je lis entre les lignes, on n’aurait plus besoin comme par miracle du gaz naturel émetteur de CO2 (le sait-elle ?) dès après 2025 ‘grâce aux enchères CRM’. Un mauvais moment à passer, donc. C'est beau la foi (mais pas celle du charbonnier) dans les technologies innovantes - quasi toutes inexistantes mais à créer d'ici 2025 et sans rien débourser bien entendu pour garder les prix au plancher - c'est très rare chez les anti-nucléaires s’intitulant écologistes ! Il faudrait mieux pour nous et aussi pour eux les renvoyer à leurs chères études avant que tout cela ne tourne au mélodrame avec délestage, factures impayées et peut-être températures en hausse si on croit encore naïvement que l’objectif c’est de sauver la planète.

  • Posté par Dumont Paul, samedi 28 août 2021, 17:54

    Et dans 15 ans vu les quantités énormes de CO2 produites on reviendra au nucléaire...

  • Posté par Dufays Denise, samedi 28 août 2021, 11:39

    Pourquoi veut-on absolument maintenir une sortie du nucléaire qui produira davantage de CO2 et coutera plus cher ? La question est en effet posée. Mais restera lettre morte. Qui aurait cru que seul une personne du NVA ait encore la tête sur les épaules à ce sujet. Une ineptie sans nom dont nous regretterons bien fort les conséquences dans les années à venir. Messieurs les politiciens, merci de rendre l'avenir de nos enfants encore plus sombre.

  • Posté par Duquesne Claude, vendredi 27 août 2021, 21:06

    Ouais ouais on va pouvoir continuer a la production de CO2 !! Et la Nva va devenir verte de rage.

  • Posté par Chalet Alain, vendredi 27 août 2021, 18:27

    Noelb Renzo, je crains que la réaction que vous espérez ne se produise pas, car ceux qui ont voté pour écolo ont forcément un QI assez bas et ils risquent donc de continuer.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une