Accueil

Les rythmes

Article réservé aux abonnés
Chef du service Société Temps de lecture: 2 min

C’est sans doute la mère de toutes les réformes du moment, tant elle va modifier l’équilibre loisirs/travail pour les familles francophones. Ci-devant : la refonte des rythmes scolaires annuels. Jusqu’il y a peu, l’épure livrée par la ministre Caroline Désir (PS) faisait presque l’unanimité dans le secteur. Aujourd’hui pourtant, des voix dissonantes se font entendre. C’est que confronter le modèle idéal (7 semaines de cours/2 semaines de repos) à la réalité du calendrier amène des surprises. Le raccourcissement des vacances d’été couplé à la rupture du lien entre fêtes catholiques et congés est perturbant. On pense aux familles dispersées de part et d’autre des frontières linguistiques, aux professeurs qui enseignent dans les deux communautés, à la préparation de camps de vacances, aux évaluations, aux horaires des cadres de l’école, au paiement des temporaires… Bernard Hubien, secrétaire général de la fédération de parents du libre, résume l’enjeu : « Il faut tenir compte des rythmes de l’enseignement supérieur.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs