Accueil Sports Sports moteurs Formule 1

La F1 ne fait même plus rêver les jeunes Belges, résignés

À quand un successeur à Stoffel Vandoorne...

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Promu chez McLaren en 2017, on sait ce qu’il est advenu des immenses espoirs placés dans Stoffel Vandoorne après deux saisons à peine passées dans l’ombre de Fernando Alonso. Longtemps, d’aucuns ont nourri l’espoir de voir « un tel talent » remonter en F1. Jusqu’à l’année dernière, quand le forfait de Lewis Hamilton (covid) pour le GP de Sakhir avait scellé de manière définitive le sort du « pilote de réserve » Mercedes, doublé par George Russell pour l’occasion.

Stoffel Vandoorne n’y croit même plus lui-même. Alors qui pour lui succéder ? Personne. Il suffit de se pencher sur les listes d’engagés dans les catégories inférieures pour se rendre compte que rien de sérieux ne pointe à l’horizon, mais surtout constater que l’évolution des budgets nécessaires à un sport qui n’est évidemment plus du tout dans l’air du temps, douche de facto toute ambition.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Formule 1

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs