Accueil Sports

«Déjà fier d’avoir pu rêver de l’Euro»

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Si Thomas Foket avait régulièrement été repris par Roberto Martinez avant l’Euro, le latéral droit a loupé le train des 26 heureux élus. « Je ne dirais pas que c’était une grosse déception de ne pas avoir été repris car je n’ai que quelques sélections à mon compteur », avoue le principal intéressé, dont l’humilité fait partie intégrante de son caractère. « Mais c’est vrai que je me suis montré récemment et que le coach peut compter sur moi. J’étais d’ailleurs sur la liste des réservistes pour le tournoi. Je suis déjà fier d’avoir pu rêver d’une sélection pour ce genre de compétition. Après, disons qu’il y avait une petite déception quand même. Mais, dans un groupe talentueux comme ça, il faut déjà se satisfaire de chaque minute et de chaque sélection. » Et ce, même avec le forfait précoce de Castagne : « Je savais qu’il y avait une date limite et que ce n’était plus possible pour moi. La seule chose qui comptait à mes yeux, c’est que Timothy se porte bien. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sports

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs