Accueil Société Régions Bruxelles

Coronavirus: les hôpitaux bruxellois surchargés reprendront les transferts de patients dès lundi

Plusieurs unités de soins intensifs sont surchargées dans les différents hôpitaux bruxellois.

Temps de lecture: 2 min

À partir de lundi, les hôpitaux de la Région de Bruxelles-Capitale peuvent à nouveau transférer les patients infectés par le coronavirus vers des hôpitaux d’autres provinces. C’est ce qu’a décidé le SPF Santé publique, rapporte le docteur Philippe Peetrons, médecin-chef des hôpitaux Iris Sud (HIS). « Nous l’avions demandé car plusieurs unités de soins intensifs de Bruxelles sont surchargées », explique le docteur Peetrons.

RTL et RTBF avaient déjà fait état vendredi et samedi de la demande des hôpitaux bruxellois, dont plusieurs sont confrontés à un nombre élevé de patients du COVID.

« À l’hôpital Brugmann, à l’HIS et à l’hôpital Sint-Lucas, environ 50 % des patients des unités de soins intensifs sont des patients COVID », indique M. Peetrons. « Erasme et le CHU Saint-Pierre sont également à la moitié de leur capacité dans les unités de soins intensifs car, pour diverses raisons, ils sont actuellement en sous-effectif. Dans les hôpitaux du Chirec, les unités de soins intensifs sont presque entièrement occupées par des patients COVID.

« La situation dans les autres provinces est beaucoup plus rose. Selon les dernières informations, il y a environ 80 hôpitaux où il n’y a pas, ou presque pas, de patients COVID dans l’unité de soins intensifs. »

L’UZ Brussel a également demandé le transfert d’un certain nombre de patients ces derniers jours, rapporte la porte-parole Karolien De Prez : « Mais nous continuons également à admettre des patients. Les transferts sont effectués pour répartir la charge sur les différents hôpitaux.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par curto calogero, mardi 31 août 2021, 21:16

    Les transferts pas encore visible dans les statistiques de Sciensano, notre de lit en soin intensif, par régions, Quid

  • Posté par LEBOWSKI Jeffrey, dimanche 29 août 2021, 12:19

    Les hôpitaux bruxellois ne peuvent fonctionner, pas par manque de lits, mais par manque d'infirmières ! Presque 50% des effectifs sont en maladie, la plupart à long terme. Ça en dit beaucoup sur l'état des soignants. Qu'on se le dise, les infirmiers sont mal payés, ils ont des horaires de dingues, ils ne peuvent pas prendre leurs congés quand ils veulent, ils sont maltraités par les hiérarchies, ils ne sont respectés par personne. Et ce, en plus d'être un métier absolument abominable en soi, exécuter des actes dégueulasse, perpétuellement dans la crasse, les odeurs, dans le sang, l'urine et la merde. Pourtant pour être infirmière il faut faire 4 ans d'étude au minimum plus une année de spécialité. Comment voulez-vous que ces gens continuent à travailler sereinement ? Les gouvernements successifs leur ont fait des promesses que personne n'a jamais tenues. Vous les avez applaudis pendant les temps fort de l'épidémie, qu'en est-il aujourd'hui ? Ces gens ont raison de laisser leurs blouses au placard, la société ne les mérite pas ...

  • Posté par NIVELLES Stephan, dimanche 29 août 2021, 13:40

    Bien dit. Par contre il y a de l'argent pour financer les planqués du SpF Santé publique qui doivent autoriser les transferts de malades!!!!

  • Posté par NIVELLES Stephan, dimanche 29 août 2021, 11:06

    Encore un article Belga qui ne va pas au fond des choses. Un journaliste sérieux du Soir pourrait il m’expliquer pour quoi un patient ne peut être transféré vers un hôpital d’une autre province sans l’aval du SpF santé publique. C’est aberrant . Si c’est le cas, bientôt il faudra leur autorisation pour uriner !!!!!!

  • Posté par Albin S. Carré, samedi 28 août 2021, 22:11

    Je suggère qu'un individu ayant refusé le vaccin et devant être hospitalisé, le soit intégralement à ses frais et ne bénéficie d'aucune priorité de traitement. Une forme d'assainissement pour notre société.

Plus de commentaires

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs