Accueil La Une Économie

L’homme qui a révélé les Panama Papers sort du silence

« John Doe » a écrit au consortium international de journalistes d’investigation (ICIJ). Dans sa lettre, il se dit prêt à coopérer avec le fisc.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 11 min

Il refuse toujours de révéler son identité. Mais il a décidé de sortir sa plus belle plume pour se faire entendre. « John Doe » (c’est son pseudo), la source à l’origine des Panama Papers, vient d’envoyer un courrier à nos confrères du Suddeutsche Zeitung, membres de l’ICIJ (le consortium international de journalistes d’investigation dont fait partie Le Soir). Il y revient sur ce qui l’a poussé à livrer à la presse les 11,5 millions de documents, se dit prêt à collaborer avec le fisc, plaide pour une loi de protection des lanceurs d’alerte, et s’en prend violemment aux banques, avocats et médias.

Son texte, traduit de l’anglais par nos confrères du Monde, est publié en intégralité (seuls les intertitres ont été ajoutés par la rédaction). Le voici.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Christian OOMS, samedi 7 mai 2016, 21:41

    A la réflexion, le plus urgent est d'exiger de nos politiciens le vote de lois protégeant les lanceurs d'alerte. Le reste suivra naturellement, dans la mesure où, comme ici avec ce journal, la presse indépendante garde la possibilité et les moyens de faire son boulot.

  • Posté par Christian OOMS, samedi 7 mai 2016, 18:21

    Que peut-on y faire en tant que citoyen Lambda ? Serait-ce une solution de promouvoir, chacun dans son pays, au travers de tout mouvement citoyen, politique ou non, d'abord l'idée puis la conception et enfin la mise en place d'un Tribunal Fiscal International à l'instar du TPI sous l'égide de l'ONU ? Cela prendrait sans doute 20 ans avant d'y arriver, mais le temps que cela prendra dépendrait uniquement du nombre de personnes qui y croient et de leur persévérance...

  • Posté par Claude Dewamme, vendredi 6 mai 2016, 20:52

    Bravo pour votre détermination et votre courage . Claude Dewamme

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs