Accueil Sports Football Football belge Anderlecht

D1A: Anderlecht se fait surprendre en fin de match par Genk

Au terme d’un match équilibré, les Mauves se sont finalement inclinés en fin de rencontre.

Temps de lecture: 3 min

Le Sporting d’Anderlecht s’est incliné ce dimanche à Genk sur le score de 1-0 à l’occasion de la 6e journée de championnat. Alors que les échanges étaient équilibrés tout au long de la rencontre, le but est tombé en fin de match des pieds d’Ike Ugbo qui venait tout juste de monter au jeu. Avec cette défaite, les Mauves restent 11es au classement avec 7 points. Genk passe 4e avec 10 unités.

À Genk, Kristian Thorstvedt a pris la place de Mike Tresor et Ugbo, qui a été acquis à Chelsea, a démarré sur le banc. Vincent Kompany a associé El Hadj à Lior Refaelov tandis que Yari Verschaeren et Francis Amuzu ont débuté sur le banc, tout comme le nouvel arrivé Christian Kouamé. Les deux équipes ont mis du rythme à la rencontre et les Bruxellois auraient pu réussir un bon coup d’emblée grâce à la vitesse de Benito Raman dont le tir est passé au-dessus (1ère).

Après son bon départ, Anderlecht a reculé et Genk a pris la possession de balle à son compte. Si les Limbourgeois avaient le match en mains, ils n’étaient pas efficaces (1 tir cadré en première période) à l’image de Junya Ito. Après s’être facilement débarrassé de Taylor Hardwood-Bellis, le Japonais a expédié le ballon à côté alors qu’il s’était retrouvé face au but (17e).Anderlecht a pris cet avertissement au sérieux et sur un excellent service de Refaelov, Raman n’est pas arrivé à reprendre le ballon (21e). Ensuite, sur un coup franc de Sergio Gomez, Harwood-Bellis a vu sa frappe s’écraser sur le poteau (39e). Anderlecht avait pris le dessus mais Jhon Lucumi a surgi in extremis pour empêcher Raman d’ouvrir le score (45e).

Anderlecht a eu les plus belles occasions mais n’avait pas cadré un seul tir en première période. Pour changer la donne, Kompany a lancé Kouamé pour Joshua Zirkzzee, peu à son affaire. Les Mauves se sont montrés plus présents dans les duels sans pour autant prendre l’ascendant. Ils ont même eu une frayeur quand Ito a pris Gomez de vitesse et a centré pour Paul Onuachu dont la déviation a été repoussée par Harwood-Bellis (63e). Anderlecht a alors répliqué par Kouamé. L’Ivoirien a ponctué une montée par une passe parfaite à Raman, qui n’a toujours pas expédié le ballon dans le cadre (64e). Par contre, Harwood-Bellis n’était pas verni puisqu’après son poteau, il a expédié un missile sur la transversale (77e).

Genk a relancé la machine en faisant monter Ugbo à la place de d’Onuachu (82e). Cela a directement eu des répercussions et Hendrik Van Crombrugge a dû intervenir devant Théo Bongonda (84e). Mais le gardien anderlechtois n’aura pas pu empêcher Ugbo de signer des débuts en fanfare (87e, 1-0).

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Bernard Philippe, lundi 30 août 2021, 7:50

    Franchement, sérieusement, c'est trop injuste.

Aussi en Anderlecht

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb