Accueil Monde Asie-Pacifique

Afghanistan: tension maximale autour de l’aéroport de Kaboul

Les évacuations par le pont aérien touchent tout doucement à leur fin. Les Etats-Unis ont procédé dimanche à une frappe préventive, à Kaboul, contre une voiture piégée supposée du groupe Etat islamique au Khorasan.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Monde Temps de lecture: 3 min

Les évacuations d’étrangers et d’Afghans fuyant le régime des talibans sont entrées dimanche dans leur dernière ligne droite à l’aéroport de Kaboul, à deux jours du retrait américain prévu le 31 à minuit et dans la crainte d’un nouvel attentat.

Après l’attaque suicide revendiquée par l’EI-K qui a tué jeudi près d’une centaine de personnes et blessés deux cents autres parmi les milliers d’Afghans massés devant l’aéroport pour tenter de quitter le pays, le président américain Joe Biden a prévenu qu’une nouvelle attaque imminente y était « très probable ».

Depuis le retour au pouvoir des talibans à la mi-août, plus de 112.000 personnes ont quitté le pays grâce au pont aérien des alliés de l’Otan. Le rythme des évacuations a baissé depuis jeudi, à mesure que de nombreux pays européens annonçaient avoir mis un terme à leurs opérations.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Asie-Pacifique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs