Accueil Culture Livres

Des centaines de pages inédites, des dizaines de nouveaux textes de Maeterlinck

Rapatriées en Europe dans le coffre d’une voiture, six caisses d’archives de l’écrivain gantois ont été localisées et rachetées par les Archives et Musée de la littérature (AML).

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

Au même moment où surgissaient en France les écrits d’occupation de Céline, les manuscrits/tapuscrits des années de guerre de Maurice Maeterlinck (1862-1949) réapparaissaient en Belgique dans des circonstances à peine moins rocambolesques. De quoi parle-t-on ?

De 1939 à 1947, le dramaturge belge francophone Maeterlinck se réfugie au Portugal puis aux Etats-Unis où il est immensément célèbre (en 1922, son livre Le grand secret lui vaut dans le New York Times une recension d’une pleine page et du tiers de la page suivante !). « C’est sa période américaine », explique Laurence Boudart, directrice des AML, les Archives et Musée de la littérature. « Il en a profité pour nouer des contacts dans le milieu cinématographique – Hollywood en particulier – et on sait qu’il a écrit pas mal de choses à l’époque. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs