Accueil Belgique Politique

Alexander De Croo, le Premier ministre au banc d’essai

Il est question d’un Conseil des ministres en présentiel vendredi. Une première « symbolique ». Au Seize, on annonce : « C’est l’heure des réformes. » Le Premier libéral flamand, tout à la crise covid depuis octobre 2020, est à son banc d’essai.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

La rentrée des classes, on voit, la rentrée politique, un peu moins, et pour cause : après les inondations en juillet, l’Afghanistan en août et le covid tout le temps, on chercherait plutôt la sortie (de secours). Le concept est relatif. Il n’est pas vide cependant. Le « Seize » s’avance : « C’est l’heure des réformes », nous dit-on.

Très sollicité par les partenaires afin qu’il fixe un « ordre des travaux » (en interview, Paul Magnette a dit ça sur le ton du reproche, il n’est pas le seul à « douter » du numéro un libéral flamand), le chef du gouvernement est tout près de s’exécuter. Il est beaucoup question d’un Conseil des ministres en présentiel vendredi prochain, « ce qui aurait une dimension symbolique forte », appuie-t-on rue de la Loi. Un Conseil pour « renouer » entre Vivaldiens, où ils auront à « organiser le travail ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs