Accueil Culture Musiques

Claire Laffut, «Bleu»

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 1 min

On avait déjà craqué sur les rythmes latinos et afros de Mojo. Les sept nouvelles chansons, s’ajoutant aux cinq déjà connues, confortent un style, une personnalité rayonnante, une sensualité où la danse sert l’amour. Tout est solaire chez Claire même quand elle chante le féminisme (« Sororité ») ou la drogue de l’amour (« MDMA »). Dans « Vertige », elle dit : « Je n’ai plus besoin que l’on m’aime pour m’aimer moi-même. » Tout est là ! Entre les vices et caprices d’« Osmose » et la « Vérité » funky, Claire Laffut offre un étrange mélange original qui n’appartient qu’à elle !

Universal.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs