Accueil Culture Scènes

Pass sanitaire ou masque: le dilemme de la rentrée culturelle

Les scènes de Wallonie et Bruxelles entament leur saison en ordre dispersé : le Covid Safe Ticket a la cote, mais le protocole ancien « distance + masque » reste parfois utile.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 4 min

Masque ou « pass » (Covid Safe Ticket) ? Voilà le dilemme qui agite en cette rentrée les scènes de la Fédération Wallonie-Bruxelles : les opérateurs ont légitimement hâte de remplir à nouveau leurs salles à pleine jauge, mais souhaitent en même temps garantir à tous – et en toute sécurité – l’accès à la culture, notamment aux personnes qui n’ont pas encore été vaccinées. Casse-tête garanti.

Pour rappel, dès ce 1er septembre en Wallonie, plus aucune restriction (ni masque ni distance) n’est imposée aux salles de moins de 200 personnes (400 personnes en extérieur), et ce plafond passera en octobre à 500 personnes en intérieur, 750 personnes en extérieur. A Bruxelles cependant, les restrictions de l’été se maintiennent en ce mois de septembre.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Peeters PCR, jeudi 2 septembre 2021, 8:54

    Comme en 40 il faut marcher au pass, surtout quand le vaccin Arnm en phase 3 ne marche pass comme il faut, sauf pour les actionnaires!

  • Posté par Smyers Jean-pierre, samedi 4 septembre 2021, 11:02

    Gnagnagni et gnagnagna M. Pe(e)ters.

  • Posté par jacques muller, mercredi 1 septembre 2021, 17:44

    Pass aussi, pas de raison de continuer a devoir subir ces contraintes a cause de certains qui refusent de se faire vacciner.

  • Posté par Andre Georges-marc, mercredi 1 septembre 2021, 14:56

    La question ne se pose même pas. Les antivax ne portent même pas leur masque comme il le faudrait et nous savons tous que si le masque peut protéger, son impact sur la pandémie reste limité. Nous voulons tous retrouver notre liberté et que, même s'il n'est pas à 100% efficace, seul le vaccin peut permettre cela et nous protéger des formes graves de la maladie. C'est une évidence, le vaccins DOIT être rendu obligatoire pour tout le monde. Quant à ceux qui le refusent, ils doivent être soumis à des amendes suivies de possibles condamnations car ils mettent en danger les communautés, la société au sein desquelles ils vivent. Pour rappel, les témoins de Jéhovas qui refusaient le service militaire passaient une année en prison alors qu'ils ne faisaient courir aucun danger à la société; pourquoi les antivax qui eux mettent cette société en péril, ne subiraient-ils pas des sanctions plus lourdes encore?

  • Posté par Albin S. Carré, mardi 31 août 2021, 23:13

    Vaccination obligatoire et que ceux qui refusent regagnent leur caverne les yeux rivés sur tic-toc, là où les imbéciles sont rois!

Plus de commentaires

Aussi en Scènes

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs