Accueil Opinions Chroniques

La «Lettre d’Ivan De Vadder»: des partis cousus d’or

Selon une enquête du journal flamand « De Standaard », certains politiques belges sont plutôt dépensiers pour rester visibles sur les réseaux sociaux. Ils auraient tort de s’en priver, la dotation publique aux partis étant très généreuse et peu sujette à débat au sein de l’hémicycle...

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Il a fallu aux États-Unis plus de 200 ans pour ratifier le XXVIIe amendement de sa Constitution. Il interdit toute loi qui augmente ou diminue le salaire des membres du Congrès de la prise de fonction jusqu’à la fin du mandat de ses représentants. La proposition a été originellement faite le 25 septembre 1789 dans le deuxième article de la Déclaration des Droits (Bill of Rights) de 1791, mais il n’a été ratifié qu’en 1992, ce qui en fait à la fois l’amendement le plus ancien mais aussi le plus récent à la Constitution américaine.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Neyens Christian, jeudi 2 septembre 2021, 5:55

    Ces sommes et actes sont inadmissibles vu le travail effectué par les politiques ,ils sont chaque année plus nombreux ,et pour quels résultats svp .je suis pas PS mais leur président a raison...! A quand une supervision et cotation des politiques ,comme certains pays scandinaves? Chez certains seraient licenciés depuis quelques années .....!

  • Posté par Otte Gérard, jeudi 2 septembre 2021, 1:38

    Beurk

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs