Accueil Société Enseignement

Masques, quarantaine, garderie... quelles sont les mesures en vigueur pour la rentrée scolaire?

La rentrée sans aucun doute se fera sous haute surveillance à cause du coronavirus. Les experts n’excluent pas une quatrième vague.

Temps de lecture: 5 min

A la rentrée, le masque sera toujours obligatoire pour les enseignants et les élèves du secondaire, avec des assouplissements pour les établissements wallons. L’obligation de porter le masque est assouplie en Wallonie pour les membres du personnel et les élèves de l’enseignement secondaire. Les rassemblements avant et après l’école doivent être limités.

Toutes les mesures décidées par la Fédération Wallonie-Bruxelles sont d’application jusqu’à la fin du mois de septembre. Elles seront évaluées par les experts sanitaires et les acteurs de l’enseignement avant la fin septembre.

A la question de savoir comment évoluera l’épidémie dans les semaines à venir, l’infectiologue Yves Van Laethem met en garde contre une augmentation des contaminations et des hospitalisations parallèlement à la rentrée des classes. Une nouvelle vague est possible en automne.

>> Congés scolaires 2021-2022 : voici le calendrier complet

En Wallonie, quand doit-on porter le masque ?

Les membres du personnel (tous niveaux) et les élèves du secondaire doivent porter le masque dans les espaces intérieurs lorsqu’ils sont en mouvement. Exemple : circuler dans la classe pendant le cours dans l’enseignement primaire, circuler dans les couloirs, le temps passé dans la salle des profs, etc.

Les membres du personnel (tous niveaux) et les élèves du secondaire peuvent enlever leur masque quand ils sont installés pour le cours, pour une réunion ou lors des repas.

Les élèves de maternel et de primaire ne doivent pas porter le masque.

A Bruxelles, quand doit-on porter le masque ?

Les membres du personnel (tous niveaux) et les élèves du secondaire doivent porter le masque à l’intérieur en toutes circonstances.

Dans l’enseignement maternel, le masque est obligatoire uniquement lors des contacts entre adultes.

Les élèves de maternel et de primaire ne doivent pas porter le masque.

Le masque est-il obligatoire pour les parents ?

Le masque est obligatoire pour les parents qui entrent dans l’école peu importe le niveau d’enseignement ou la région.

La présence de tiers dans l’école doit être limitée aux personnes nécessaires au fonctionnement de l’école, à la réalisation du projet pédagogique et au suivi du parcours scolaire des élèves.

Les réunions avec des personnes extérieures (exemple : les associations de parents) peuvent avoir lieu. Mais les règles en vigueur dans l’établissement doivent être respectées, c’est-à-dire port du masque obligatoire en toutes circonstances à Bruxelles et lors des déplacements à l’intérieur de l’école en Wallonie.

Quand aérer les locaux ?

L’aération et la ventilation sont importantes. Les autorités sanitaires insistent sur l’importance de l’aération et la ventilation. La Fédération Wallonie-Bruxelles oblige d’ouvrir les fenêtres avant les cours, aux intercours, pendant les pauses et après les cours. Les fenêtres doivent être maintenues entrouvertes pendant les cours et doivent être ouvertes complètement pendant les pauses.

L’accueil scolaire peut-il être organisé ?

L’accueil avant et après l’école fonctionne normalement. Au niveau des internats, chaque pouvoir organisateur est compétent pour fixer les mesures en fonction de la situation locale.

Les réfectoires sont-ils ouverts ?

Les réfectoires fonctionnent normalement mais il faut maintenir autant que possible le groupe classe. Des repas chauds peuvent être servis.

Peut-il y avoir une excursion ?

Les excursions d’un ou plusieurs jours peuvent être organisées. Mais il faut respecter les règles en vigueur dans le secteur concerné.

Les cours de gym peuvent-ils être organisés ?

Les cours de psychomotricité, d’éducation physique et de natation sont autorisés, en veillant à privilégier les activités en extérieur. Particularité dans l’enseignement secondaire à Bruxelles : les vestiaires sont réservés à un seul groupe classe et un protocole de nettoyage spécifique doit être appliqué.

Que faire quand un élève ou un enseignant est testé positif ?

Si un enfant dans une école maternelle ou primaire est positif au covid, ses autres camarades de classe ainsi que l’enseignant sont considérés comme des contacts à faibles risques. Cependant, en cas d’infections multiples au sein d’une classe, il pourrait être nécessaire de mettre l’entièreté de celle-ci en quarantaine. C’est ce que révèlent lundi soir les nouvelles directives de l’Institut de santé publique Sciensano.

« Si un enfant dans une école maternelle ou secondaire a le covid, les autres enfants de la classe ainsi que l’enseignant sont considérés comme des contacts à faibles risques. Ces derniers ne doivent être testés que s’ils présentent des symptômes et ne doivent pas être mis en quarantaine. Ils peuvent donc poursuivre leur scolarité et leurs autres activités. Cependant, ils doivent éviter tout contact avec les personnes qui présentent un risque élevé de développer le covid, comme les grands-parents », indique le rapport.

En cas d’infections multiples au sein de la classe, ou si le test d’un enseignant est positif, il peut s’avérer nécessaire de mettre toute la classe en quarantaine. Dans ces cas, le centre psycho-médico-social a pour mission d’évaluer le risque ». Le centre évalue le risque d’infection de la personne positive et décide ensuite si la classe doit être mise en quarantaine ou non. Chaque contact à haut risque doit alors être testé.

Par ailleurs, si l’enseignant est testé positif au covid, les élèves de sa classe habituelle seront généralement considérés comme des contacts à haut risque. « En effet, l’enseignant se promène en classe, il ne peut pas toujours garder ses distances et puis le port du masque est assoupli dans les écoles primaires… Par contre, si une analyse détaillée des risques se révèle possible, seuls les enfants ayant subi une exposition de plus de 15 minutes à une distance inférieure à 1,5 mètre seront considérés comme des contacts à haut risque », ajoute Sciensano.

Quid si la situation sanitaire se dégrade ?

Si la situation sanitaire se dégrade dans certaines villes ou communes, la cellule de crise locale peut décider de renforcer les mesures et imposer le port obligatoire du masque dans tous les contacts à l’intérieur pour les membres du personnel et les élèves du secondaire pour une période de 14 jours. Elle peut également prescrire des tests préventifs de groupes classe.

A lire aussi

– Huit conseils pour bien préparer la rentrée des classes de votre enfant

– Cinq conseils pour affronter la rentrée sereinement

– Cinq astuces pour une rentrée écoresponsable

– Trois conseils pour alléger les frais de rentrée des classes

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

20 Commentaires

  • Posté par Vigneron Anne, mardi 31 août 2021, 20:45

    Il y a uniquement le vaccin polio qui est obligatoire et rien d'autre. Le vaccin ne sert à rien pour les enfants Juste les vieux cons qui n'y connaissent rien doivent subir la thérapie génique et crever ensuite

  • Posté par Rahier Pierre, dimanche 12 septembre 2021, 9:32

    Idem pour les vieilles et jeunes connes (comme vous !)

  • Posté par Smyers Jean-pierre, mardi 31 août 2021, 22:38

    Plus banal: un petit thé à la menthe vous ferait-il plaisir, Mme Vigneron?

  • Posté par firre genevieve, mardi 31 août 2021, 20:06

    . . . Et si on arrêtait ??? Vaccin obligatoire pour tous. ! (point, à la ligne) ! Il s'agit d'une Pandémie ! Nous avons déjà des vaccins obligatoires que nous recevons depuis la naissance, et heureusement !!! Alors, je ne comprends pas les ' '9 ministres de la santé'' qui ''blablatent'' pour ne rien dire !!!!!!!!!! . . . et puis les autres, aussi . . .

  • Posté par Smyers Jean-pierre, mercredi 1 septembre 2021, 9:52

    Et gnagnagnagni et gnagnagnagna, M. Pe(e)ters

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Enseignement

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs