Accueil Société Régions Bruxelles

Quand le «Covid Safe Ticket» entrera-t-il en vigueur à Bruxelles? La réponse de Rudi Vervoort

Les Régions peuvent utiliser le « Covid Safe Ticket ». Face à la situation sanitaire dans la capitale, les autorités bruxelloises ont décidé de ne pas assouplir plusieurs mesures.

Temps de lecture: 1 min

Le ministre-président bruxellois, Rudi Vervoort, espère qu’à partir du 1er octobre, la Région bruxelloise sera en mesure d’élargir l’usage du covid safe ticket, a-t-il indiqué mardi sur le plateau de BX1.

Le Comité de concertation du 20 août a donné la possibilité aux Régions d’utiliser le « Covid Safe Ticket », forme de passe sanitaire, pour des activités autres que des événements. La demande est venue des autorités bruxelloises qui, face à la situation sanitaire dans la capitale, ont décidé de ne pas assouplir plusieurs mesures, au contraire de la Flandre et de la Wallonie.

L’élargissement de cet usage requiert toutefois un accord de coopération avec les autres entités. « On ne les oblige pas à le faire mais l’autonomie, c’est aussi de nous permettre de le faire », a souligné M. Vervoort. « Je veux avoir cela comme possibilité pour éviter que certains secteurs économiques ne puissent rouvrir ou, pire, qu’on les referme ».

Parmi les exemples d’utilisation, le ministre-président a cité les congrès, les grands concerts ou encore les boîtes de nuit.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

21 Commentaires

  • Posté par jacques muller, mercredi 1 septembre 2021, 16:16

    Triste de voir que l'on doive mettre en place ce genre de mesure a cause de ces égotistes qui refusent de faire vacciner.

  • Posté par lambert viviane, mardi 31 août 2021, 20:07

    Les vaccinés doivent pouvoir vivre, sans tous ces crétins anti-vax. Vaccination obligatoire pour tout le monde.

  • Posté par Smyers Jean-pierre, mercredi 1 septembre 2021, 10:35

    On entend bien, M. Dedecker. Outre l'élégance de vos qualificatifs à l'égard des autres, il y a toujours une faiblesse dans votre raisonnement. . Il est fait de syllogismes dont un me paraît essentiellement corrompu, et a déjà entraîné mon accusation de jésuitisme à votre égard. "Chacun est libre de se faire vacciner ou pas". Je suis partisan du libre arbitre aussi, et je ne puis qu'approuver. Suite de son raisonnement: "donc, non au passeport vaccinal". Là, par contre, je ne suis pas du tout en phase. Le choix de se faire vacciner est personnel, mais les conséquences pour la vie en société doivent être assumées. Donc, si je veux participer à la vie sociale, je dois m'assurer -et assurer aux autres- que je ne représente pas un danger. Or, avoir un comportement bravache n'est pas du tout gage de son innocuité. Au nom de la liberté admet-on de pouvoir conduire sans permis? Au nom de la liberté, admet-on de pratiquer la profession de médecin sans diplôme? Et c'est là que je vois le jésuitisme: "vive la liberté! je me lave les mains de l'usage qu'on en fait". C'est fort lâche et égocentrique.

  • Posté par Dedecker Nicolas, mercredi 1 septembre 2021, 9:01

    Les non vaccinés (ce qui est différent d’être antivax) doivent pouvoir vivre, sans tous ces cretins de provax qui veulent rendre la vaccination obligatoire tellement ils sont endoctrinés et ont perdu le minimum de capacité de réflexion. Viviane, restez à votre place, mêler vous de votre vie et foutez la paix aux gens qui ont un autre avis que le votre espèce de nazie en herbe.

  • Posté par Herold Gustave, mercredi 1 septembre 2021, 1:48

    https://www.7sur7.be/monde/les-donnees-personnelles-de-700-000-francais-devoilees-a-cause-dune-faille-des-tests-covid~af38e7cd/

Plus de commentaires

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs