Accueil Société

Télétravail, mobilité, défense: Belgique et Luxembourg font avancer plusieurs dossiers

Les gouvernements belge et bruxellois se sont entendus sur plusieurs dossiers.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Les gouvernements belge et luxembourgeois ont fait avancer plusieurs dossiers communs, mardi à Luxembourg lors d’une 11e réunion conjointe depuis 2004, que ce soit en matière de défense, de fiscalité, de télétravail ou de mobilité.

Télétravail

Ainsi, les Belges travaillant au Luxembourg pourront prester 40 % de jours de télétravail en plus : les ministres des Finances Vincent Van Peteghem et Pierre Gramegna sont convenus d’assouplir la règle dite des « 24 jours » pendant lesquels un travailleur transfrontalier peut exercer son activité en dehors de l’État d’activité habituel, sans conséquence fiscale dommageable. Dès l’an prochain, ce nombre passera à 34 jours. A titre de comparaison, le Grand-Duché tolère 19 jours avec l’Allemagne et 29 avec la France.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Jones William, mardi 31 août 2021, 21:31

    1. "Les gouvernements belge et bruxellois se sont entendus sur plusieurs dossiers." 2."Les gouvernements belge et luxembourgeois ont fait avancer plusieurs dossiers communs, mardi à Luxembourg lors d’une 11e réunion conjointe depuis 2004, que ce soit en matière de défense, de fiscalité, de télétravail ou de mobilité." Faudrait se mettre d'accord : bruxellois ou luxembourgeois ?

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs