Accueil Opinions

«On ne peut pas effacer l’histoire de l’immigration mais on peut mieux la comprendre»

Dans un livre densément documenté « La nouvelle Belgique », l’écrivain Tom Naegels montre comment l’immigration a façonné le pays depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Forum Temps de lecture: 5 min

On est en 2014, dans le sillage des commémorations marquant les 50 ans de l’immigration marocaine et turque, lorsque l’écrivain et journaliste Tom Naegels cherche mais ne trouve pas un livre qui aborde avec toute la profondeur nécessaire l’histoire de l’immigration en Belgique. « J’étais lassé dans le débat public sur l’immigration du retour sans fin des mêmes discussions, des mêmes arguments. J’étais en même temps convaincu de la nécessité pour un écrivain de ne pas déserter le thème et de continuer à l’approfondir. J’ai donc choisi d’écrire ce livre. » Après cinq années intenses de recherche et d’écriture, ce livre existe. Ou en tout cas existe partiellement parce que le premier ouvrage que Tom Naegels vient de publier court jusqu’à la fin des années 1970 et qu’un second est déjà annoncé dans les prochaines années.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs