Accueil Économie Consommation

Test Achats (re-)critique des objets connectés trop légers avec notre vie privée

L’association constate une nouvelle fois que les produits du quotidien connectés à internet souffrent de failles de sécurité. Par ailleurs, ils communiquent beaucoup avec des serveurs potentiellement indiscrets.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

Ils font partie de notre sphère intime et sont en mesure de très bien nous connaître et même… de nous trahir ! Ces aspirateurs robots, téléviseurs intelligents, babyphones et autres objets de notre quotidien connectés à internet souffrent en effet de failles de sécurité, déplore une nouvelle fois Test Achats qui avait déjà tancé des fabricants pour la même raison par le passé. Ici, l’association de consommateurs, qui consacre un dossier sur le sujet dans l’édition de septembre de son magazine, a soumis 16 appareils à des tests de piratage. Effectué en collaboration avec deux chercheurs de la KU Leuven, cet exercice a permis de relever pas moins de 54 brèches – dont des vulnérabilités « graves » ou « critiques » pour 10 produits – permettant à des individus malintentionnés de ponctionner des données sensibles car très personnelles.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Albin S. Carré, mercredi 1 septembre 2021, 20:49

    Pourtant, les "antivax" adorent! Il ne faut pas essayer de comprendre...

  • Posté par Mariscal Antoine, mercredi 1 septembre 2021, 11:51

    Tout ce qui est connecté est piratable, de toute façon.

  • Posté par Hubert Wynands, mercredi 1 septembre 2021, 6:22

    Avons nous réellement besoin de ces gadgets connectés « merde in china « ?

  • Posté par Jean Luc, mercredi 1 septembre 2021, 10:25

    C'est à chacun de décider pour soi, non?

  • Posté par G Jean Luc, mercredi 1 septembre 2021, 7:39

    Il n'y a pas que les merde in china, il y a aussi tous les google connectés (depuis le smartphone, la tv, chromecast, tv connectée et bientôt google auto). Hello google, hello siry aussi qui est en écoute permanente. Les ricains aussi aiment l'espionnage. Si tout ce monde n'utilise pas nos données (comme ne le font pas les gafas, hum), quelle est l'utilité de les stoquer? l'argent, toujours l'argent, y compris pour ceux qui ne font pas de lois pour (réellement) nous protéger. Beurk de société en fait!

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs