Vers le Covid Safe Ticket pour toutes les boîtes de nuit

antoine-julien-r3XvSBEQQLo-unsplash

Dans un mois (le vendredi 1er octobre pour être précis), les boîtes de nuit belges pourront rouvrir. On sait qu’à Bruxelles, elles ne pourront accueillir leur clientèle qu’avec présentation du Covid Safe Ticket (CST) à l’entrée. La même condition devrait prévaloir en Wallonie et en Flandre. C’est du moins ce qui est ressorti d’une réunion, ce mercredi, entre le secteur et les pouvoirs publics. Réunis autour de la table pour préparer le protocole de réouverture des discothèques qui doit naître le 10 septembre prochain, les trois fédérations régionales de l’horeca, la Brussels by night Federation, le Gems (avec Erika Vlieghe), ainsi que des représentants du commissariat corona et du gouvernement fédéral ont échangé leurs points de vue.

Selon deux sources distinctes, la piste du CST, désirée par les professionnels de la fête, a fait l’unanimité. « Nous sommes tous d’accord, tant que le CST reste une parenthèse dans notre vie démocratique. Il n’y a par contre pas de consensus sur le nombre de personnes à partir duquel s’appliquerait ce CST », précise une des parties prenantes.

Rappelons qu’in fine, ce sera au politique (fédéral et entités fédérées) de trancher, y compris sur l’obligation ou non de porter le masque sur la piste de danse, sur les normes de renouvellement et de purification d’air, ainsi que sur le nombre maximum de personnes autorisées au sein des clubs, des bars de nuit et des fêtes itinérantes.

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous