Accueil Sports Football Diables rouges

Un redémarrage en pleine course pour nos Diables rouges

Deux mois après la parenthèse de l’Euro, les éliminatoires pour le Mondial 2022 reprennent leurs droits avec un déplacement a priori sans risque en Estonie pour le leader belge (7 pts). Qui pourrait, d’ici le 8 septembre, assurer une qualification de fait, à défaut d’être mathématique. Le passage en revue des troupes ne devrait pas être pour ce jeudi à Tallinn : Martinez s’appuiera sur ses certitudes, notamment pour compenser les absences de De Bruyne, Mertens, Doku, Vermaelen et Thorgan Hazard.

Article réservé aux abonnés
Chef de service adjoint Sports et chef de la cellule foot Temps de lecture: 6 min

Après le temps de l’autoévaluation (forcément élogieuse) du sélectionneur Martinez par le Directeur Technique National Martinez au lendemain de l’Euro, est venu celui de la remise en route de ce qui, dans certains secteurs de jeu, commence à ressembler à un vieux diesel. À l’exception de 6 sélectionnés du tournoi de juin (Chadli, De Bruyne, Doku, Mertens, Mignolet, Vermaelen) dont les absences ne sont dictées que par des contingences toutes temporaires, le sélectionneur reprendra les mêmes dans le but de recommencer. Et d’asseoir au plus tôt une troisième qualification de rang pour un tournoi majeur. La quatrième résidant dans la participation à la Nations League, lors de la deuxième semaine d’octobre.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs