Accueil Sports Coupe du monde Les Diables rouges

L’Estonie, très loin du foudre de guerre: gros plan sur l’adversaire des Diables

On ne va pas se mentir : l’Estonie est un oiseau pour le chat noir-jaune-rouge. Classée à la 110e place du ranking FIFA, la sélection balte ne joue pas dans la même cour que les Diables. Et ce, même si la formation estonienne n’a connu que des victoires depuis la prise de fonction de son nouveau coach, le Suisse Thomas Haberli.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

En juin, les « Sinisärgid » (NDLR : « les maillots bleus ») ont battu la Lituanie, la Lettonie et la Finlande. Pas de quoi en faire des foudres de guerre sachant qu’ils ont concédé dix buts lors de leurs deux premiers matchs de qualifications pour le Qatar et n’ont plus gagné un match officiel depuis le 18 novembre 2018 en Grèce (0-1).

1 40 % de la sélection issu du même club

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs