"L'accord Bangladesh" perd des soutiens

Parmi les soutiens figurent encore quelques grandes chaînes comme H&M, Inditex (Zara), C&A et Jack & Jones. En Belgique, JBC et Tex Alliance sont aussi de la partie, rapporte la plate-forme achACT.

De grands acteurs présents au Bangladesh, comme Adidas, Mango et Primark se font eux attendre.

Selon l'association, les négociations pour le renouvellement de l'accord, d'une durée de deux ans, ont été particulièrement difficiles.

La première version du texte était née dans la foulée de l'accident survenu dans une usine de production de vêtements de Dhaka, qui avait fait 1.100 morts et 2.500 blessés. Cet accord était censé améliorer les conditions de travail des salariés de ces usines.

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous