Roberto Martinez est satisfait de l’implication des jeunes Diables: «Il faut gagner pour oublier l’Euro!»

BELGIUM SOCCER RED DEVILS TRAINING

Deux mois après le quart de finale d’Euro perdu contre l’Italie à Munich, Roberto Martinez n’a pas changé. Le sélectionneur a loué les qualités de l’Estonie – 110e au classement mondial – en se méfiant notamment de leurs capacités à se projeter vers l’avant sur les phases de transition avec leurs deux attaquants que sont Sappinen et Anier.

Il a également fait part de l’importance de repartir de l’avant après l’échec continental. Et que cela passait tout simplement par un succès à Tallinn pour relancer la machine collective et redonner un peu d’engouement chez les supporters des Diables rouges. « Gagner, c’est le plus important à mes yeux, indique Martinez. Lors de chaque déplacement, il faut s’adapter aux circonstances. Ne pensez pas qu’on gagnera avec une large avance contre l’Estonie. Gagner, c’est la meilleure manière d’aller de l’avant et de faire oublier la déception de l’Euro. On sent qu’il y a encore de la déception dans le groupe après cet Euro. Notre objectif était de disputer sept matchs mais on n’y est pas parvenu. Il faut apprendre et aller de l’avant. Désormais, la priorité, c’est de se qualifier pour la Coupe du monde. »

Le billet pour le Qatar se rapprochera un peu plus si les Diables prennent trois points attendus en Estonie après en avoir déjà pris sept sur neuf au début de la campagne en mars dernier. Une rencontre à laquelle ne prendront pas part Jan Vertonghen, Toby Alderweireld et Dennis Praet. « Ils suivent un programme individuel et n’entreront pas en ligne de compte pour le match de jeudi soir, confirme le coach national. Vertonghen et Meunier reviennent de blessure et ont joué nonante minutes avec leur club le week-end dernier. Je compte sur eux pour le match de dimanche. Quant à Praet, suite à son transfert en fin de mercato, il a pris un peu de retard dans sa préparation. De toute façon, hormis Thibaut Courtois si tout se passe normalement, aucun joueur ne fera trois fois nonante minutes. Certains joueront sans doute lors des trois matchs. »

Cela laisse la porte ouverte à du temps aux nombreux jeunes joueurs absents à l’Euro mais présent à ce premier rassemblement de la saison comme Vanheusden, Saelemaekers ou Sambi Lokonga pour ne citer qu’eux. « Tous les jeunes du groupe sont prêts à jouer ce jeudi, indique Roberto Martinez. La manière dont ils s’entraînent depuis le début du rassemblement me ravit. Les six ou sept joueurs qui n’étaient pas avec nous à l’Euro ne découvrent pas notre environnement cette semaine. Ils savent comment nous travaillons après avoir été avec nous lors de rassemblements précédant. » On verra dès jeudi à Tallinn quel jeune aura le droit d’exprimer tout son potentiel contre l’équipe la plus faible du groupe de qualification eu égard au ranking FIFA.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous