Accueil Sports Athlétisme

Sha’Carri Richardson revient plus déterminée que jamais: «Je veux montrer au monde ce que je vaux réellement!»

Absente aux Jeux pour cause de suspension liée à l’usage de cannabis, l’athlète américaine revient plus déterminée que jamais, prête à battre son meilleur temps sur 200 mètres. Tout en rêvant ouvertement de battre un jour le record mythique de Florence Griffith-Joyner sur 100 mètres.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Elle a un prénom difficile à prononcer, une chevelure flamboyante changeant régulièrement de couleur – elle est rouge en ce moment, « la couleur de l’amour » selon elle – en fonction de ses humeurs et un sourire aussi large que ses faux ongles parfaitement manucurés sont longs : c’est sûr, la sprinteuse américaine Sha’Carri Richardson a tout pour être l’une des principales stars d’un Mémorial Van Damme de haut vol, vendredi soir. Engagée sur un 200 mètres de feu, quelque peu dévalué toutefois par le forfait de dernière minute de la Jamaïcaine Elaine Thompson, Sha’Carri Richardson n’en a cure. Agée de 21 ans, celle qui était récemment devenue la 6e meilleure performeuse de l’histoire sur hectomètre avec un temps de 10’72 a appris à vivre avec la pression médiatique et populaire. « Les médias, ils vous aiment un jour puis vous haïssent le lendemain en fonction de vos résultats, explique-t-elle sans faire preuve du moindre agacement.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Athlétisme

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs