Vaccination: pour Conner Rousseau, «90% de la population ne devrait pas être punie pour quelques égoïstes»

Le président de Vooruit, Conner Rousseau.
Le président de Vooruit, Conner Rousseau. - Photo News.

Pour le président de Vooruit, les personnes qui ne sont pas vaccinées ne doivent pas gâcher la vie de ceux qui ont pris leurs responsabilités. Si la situation sanitaire devait à nouveau s’aggraver, il faudrait faire une distinction entre les deux groupes, selon Conner Rousseau.

« Dans le pire des cas, de nouvelles restrictions contre le coronavirus seront nécessaires », a expliqué Conner Rousseau mercredi soir dans le studio de « De Afspraak ». Avant d’ajouter : « Les personnes vaccinées devraient alors pouvoir compter sur une liberté plus absolue. Je ne tolérerai pas que plus de 90 % des Flamands soient punis à cause de gens qui sont assez égoïstes et ne pensent pas à l’intérêt général. »

Jan Jambon : des propos similaires

Des propos qui vont dans le sens de ceux tenus par le ministre-président flamand, Jan Jambon (N-VA) : « Il y aura probablement une quatrième vague, peut-être même une cinquième et une sixième, mais ce sera surtout pour les non-vaccinés. Et ces derniers doivent assumer leurs responsabilités. Bien sûr, nous veillerons à ce que les non-vaccinés soient bien reçus dans notre réseau de soins de santé, qui est aussi là pour ça. »

Sur le même sujet
Politique
 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous