Accueil La Une Monde

Ma journée chez le pape François

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

L’invitation avait d’abord été informelle, il y a quelques semaines. Le porte-parole du Parlement européen avait appelé le soussigné au téléphone : « Les trois présidents européens se rendront à Rome pour participer à la remise du Prix Charlemagne de la ville d’Aix-la-Chapelle au pape François. Le Vatican a fait savoir à Aix-la-Chapelle que le Pape voulait bien, contre tous ses usages, accepter un prix. Mais il ne peut le recevoir qu’au Vatican. Nous avons décidé d’utiliser une part de notre quota d’invités pour une dizaine de journalistes couvrant l’Union européenne. Tu serais de la partie ? Vous ne serez pas avec la presse, mais bien avec les invités VIP… » Assister de près, au cœur du saint des saints, à une cérémonie avec le Pape François, où s’entremêleront les enjeux de l’UE et du Vatican, mes domaines de prédilection ? « Bien sûr que j’y serai ! »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Grand format Les Chinois font trembler le pouvoir

De nombreux citoyens chinois n’en peuvent plus après quasi trois années de politique zéro covid, appliquée de façon extrême. Ils ont crié leur colère ces derniers jours. Leur audace stupéfie leurs dirigeants. Le Parti amorce une réponse, maniant - un peu - la carotte et - beaucoup - le bâton.

De l’autre côté du détroit, les Taïwanais suivent cette mobilisation citoyenne avec beaucoup d’intérêt.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs