Accueil Opinions Chroniques Vous avez de ces mots

La chronique «Vous avez de ces mots»: Sur un R de {rentrer}

Peut-on rentrer sans être sorti ? Oui, mais dans le lard ou sous terre…

Article réservé aux abonnés
Chroniqueur Temps de lecture: 5 min

Ah ça, cher chroniqueur, encore ce R dont vous avez déjà traité à maintes reprises, me semble-t-il ! Oui et non, cher fan fidèle de cette chronique. Aujourd’hui, pas question d’une prononciation « merveilleuse » dudit R, mais plutôt de son emploi dans les composés. Sans radoter à outrance : je ne rouvrirai pas le dossier de réouverture, rassurez-vous. Intéressons-nous plutôt à un mot dans l’air du temps, pour petits et grands.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Coets Jean-jacques, vendredi 3 septembre 2021, 22:17

    De nombreux français nous enseignent à ne point utiliser "une fois" ! Pourtant, cette tournure est parfaitement correcte dans de nombreux contextes. "Je l'ai vu une fois chez ma tante." "Tu me fais ça une fois mais pas deux !". "Vous me recopierez cela une fois !". Etc. Il serait conseillé d'utiliser "reprise" mais "je l'ai vu à deux reprises" ou "il s'est rendu à deux reprises chez sa tante", cela fait combien exactement ?! Et comment faire la différence, pour un allochtone, entre "il m'a prise deux fois" et "il m'a reprise une fois" sans le contexte adéquat, bien sûr !?

  • Posté par Paul Mercier, vendredi 3 septembre 2021, 12:09

    Je suis un fidèle lecteur de votre chronique, aussi me permettrez-vous de vous suggérer un sujet relatif à la prononciation du « h ». En réalité, je suis un peu déçu de sa prononciation par de nombreuses personnes, dont notamment des animateurs et journalistes des médias. Par exemple: des zhandicapés et des zHollandais mangent des zharicots et des zharengs derrière les zhangars…. Bien à vous.

  • Posté par Michel Francard, samedi 4 septembre 2021, 9:05

    Ce sujet a déjà été traité dans ma chronique: https://plus.lesoir.be/144512/article/2018-03-09/une-quinzaine-de-lhamburger-hola Mais il reste tant à dire, en effet...

  • Posté par Rahier Pierre, samedi 4 septembre 2021, 0:51

    Le H aspiré se "désaspire" de plus en plus et cela me désespère...

  • Posté par Coets Jean-jacques, vendredi 3 septembre 2021, 22:05

    Comme professeur d'anglais, je fulmine quand j'entends mes enfants parler de "namburger", c'est pour moi une horreur. De la même manière, il y a quelques années, Pascal Obispo était l'invité de Cap 48. J'ai été pour le moins surpris de l'entendre parler des "zandicapés" ou de "landicapé". Un de mes meilleurs amis passe régulièrement ses vacances en "nollande" où il y a forcément de nombreux "zollandais". Et c'est vrai que la langue française nous réserve de nombreuses surprises en cet endroit !

Plus de commentaires

Aussi en Vous avez de ces mots...

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs