Accueil La Une Économie

ArcelorMittal respire: pour combien de temps?

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

En Chine, la marge des sidérurgistes est passée en à peine 6 mois de pertes records à des profits au plus haut depuis 2009. Les hauts-fourneaux récemment fermés pour réduire la surcapacité de production se réveillent ainsi soudainement : intenable selon les spécialistes de Fitch qui soulignent que les prix ont surtout rebondi en raison d’une forte demande saisonnière et de la spéculation. L’excédent de production pourrait en être plus important, poussant à nouveau les sidérurgistes chinois à exporter leur acier (à perte selon Eurofer). L’embellie dont jouit ArcelorMittal avec un rebond des prix de l’acier en Europe et une accalmie sur le front des importations pourrait donc être de courte durée et suspendue aux paris des dizaines de millions de traders chinois. Selon Goldman Sachs, le prix du minerai de fer, servant de guide à l’ensemble de la filière sidérurgique, rechutera de près de moitié pour revenir à ses plus bas avant la fin de l’année.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs