Accueil Belgique Politique

Karine Lalieux sur la réforme des pensions: «Mon objectif est de restaurer la confiance en remettant de la justice sociale»

C’est la grande réforme de la rentrée, l’une des plus importantes de la coalition fédérale. Après des mois de silence, la ministre des Pensions, Karine Lalieux (PS), annonce sa réforme.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

La ministre des Pensions contextualise sa réforme, la caractérise idéologiquement, en rupture, dit-elle, avec la législature précédente...

Cette réforme des pensions marque un peu votre entrée en matière au sein du gouvernement Vivaldi…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Weissenberg André, vendredi 3 septembre 2021, 12:38

    Et si on mettait Mme Lalieux au même régime de pension?

  • Posté par Noelb Renzo, vendredi 3 septembre 2021, 12:02

    Que de blabla...Nous on veut de la justice tout court : celui qui a travaillé plus mérite de gagner plus. Allez le MR, c'est ce que vous voulez, non. ? C'est pour. cela que je vote pour vous. C'est cela qui doit vous différencier entre autres, des autres partis.

  • Posté par Rinchon Bernard, vendredi 3 septembre 2021, 11:59

    Nous avons bien lu qu’il est injuste de faire des études. Autrefois, les années d’études étaient dans une certaine ( !!! ) mesure comptabilisées dans le nombre d’années de service, au même titre que la durée du service militaire. Le service militaire a disparu mais il faut racheter ses années d’études. Justice que cela ?

  • Posté par d dsti, vendredi 3 septembre 2021, 11:44

    Plus juste, mon oeil... Elle ne parle pas du racket que subissent les cadres : ils cotisent en fonction de leurs revenus mais leur pension est calculée sur un plafond de revenus de 5000 euros/mois. Le solde de leurs cotisations n'intervient donc pas dans le calcul de leur pension et est donc cotisé à fonds perdus. On appelle cela pudiquement "la solidarité".

  • Posté par jean roland, vendredi 3 septembre 2021, 11:50

    C'est pareil pour ceux qui cotisent pour les soins de santé et qui ont la chance d'être en bonne santé. t ceux qui n'ont pas de voitures payent également l'entretien des routes.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs