Accueil Monde Afrique

Rwanda: les autorités belges restent muettes face au dossier Rusesabagina

Le héros du film « Hôtel Rwanda », qui sauva des Tutsis pendant le génocide, est aujourd’hui accusé de financement d’activités terroristes. Il attend toujours d’être jugé à Kigali. Son avocat belge, Me Lurquin, qui a été expulsé du pays, considère que la coopération judiciaire entre la Belgique et le Rwanda s’exerce à sens unique.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

La comparution de Paul Rusesabagina devant ses juges a été reportée au 20 septembre. L’ancien gérant de l’hôtel des Mille Collines à Kigali, qui, durant le génocide, avait hébergé et sauvé 1268 Tutsis menacés de mort, est aujourd’hui accusé de financement d’activités terroristes à l’encontre du Rwanda. Ayant inspiré le film Hôtel Rwanda, cet homme de 67 ans était devenu l’une des voix les plus écoutées dans ses critiques à l’encontre du régime rwandais. Ce dernier ne cachait pas son déplaisir au vu de la notoriété d’un homme qui avait reçu la plus haute distinction américaine, résidait une partie de l’année aux Etats-Unis et avait aussi acquis la nationalité belge.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Afrique

Voir plus d'articles

Le meilleur de l’actu

Inscrivez-vous aux newsletters

Je m'inscris

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs