Accueil

Faire une place à Netflix, le pari gagnant de la Mostra

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

The Power of the Dog de Jane Campion, È stata la mano di Dio de Paolo Sorrentino, une participation dans Madres Paralelas de Pedro Almodòvar : Netflix inonde les écrans en ce début de Mostra. Une prise de position claire de la direction du festival, qui a décidé dès le départ de faire une place aux plateformes dans sa sélection. « Venise a été le premier grand festival à mettre un film Netflix en compétition (Beasts of No Nation en 2015, NDLR), alors que ce n’était pas encore le géant que c’est aujourd’hui », rappelle Alberto Barbera, directeur artistique, en conférence de presse. « Le fait que Cannes n’accueille pas de film Netflix est la conséquence d’une législation particulière (qui exclu les films ne sortant pas en salles pour une période exclusive, NDLR). Mais cette situation est spécifique à la France et nous est favorable (elle assure ainsi le retour de cinéastes habitués à la croisette, comme Campion ou Sorrentino, NDLR).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs