ArcelorMittal: un Master plan pour la reconversion des friches industrielles à Liège

Selon le ministre, ces sites présentent un potentiel considérable en raison de leur superficie et de leur proximité avec les infrastructures de communication (voie d'eau, rail, réseau routier/autoroutier, aéroport). Ils représentent au total 282 hectares. Le site le plus vaste est celui de Chertal (Oupeye/Herstal) avec environ 180 hectares tandis que les trois autres endroits situés sur le territoire de la ville de Seraing (Haut Fourneau 6, Haut Fourneau B et cokerie d'Ougrée) représentent chacun environ 34 hectares.

"Ce projet présente la capacité de faire émerger des activités innovantes, d'accueillir de nouvelles activités industrielles au sens de l'industrie d'aujourd'hui et de demain ainsi que de faire émerger autour des écosystèmes à haute valeur ajoutée", a souligné le ministre Borsus, précisant que les préoccupations liées aux récentes inondations ont été incluses dans la réflexion.

Le travail mené par une équipe pluridisciplinaire, emmenée par le bureau urbaniste et paysager Agence Ter, a permis d'identifier des axes stratégiques en vue de la reconversion de ces friches industrielles. Ces axes sont l'économie circulaire, les énergies renouvelables et l'hydrogène, l'acier et industries décarbonés, la filière bois, la logistique et les industries culturelles et créatives. Ce sont ainsi diverses fonctions qui pourraient y être développées, des PME et industries à des logements en passant par des bureaux et autres structures de loisirs.

Afin de mettre en œuvre cette vision pour ces quatre sites en région liégeoise, il convient de les acquérir. Renaud Witmeur, président du comité de direction de la Sogepa (Société wallonne de Gestion et de Participations), a précisé que les négociations avec ArcelorMittal doivent se poursuivre en vue de fixer des montants sur base des opérations de dépollution en lien avec l'activité industrielle qu'ArcelorMittal s'est engagé à financer.

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous