Accueil Société Régions Brabant wallon

Le vélo passe «en mode utile»

Wavre et Chaumont-Gistoux, cités pilotes pour l’accès des cyclistes à l’école

Article réservé aux abonnés
Journaliste de la cellule wallonne Temps de lecture: 3 min

U ne double bande en béton entre Loupoigne et Houtain-le-Val, ou encore une piste cyclable le long de la N25 entre Hamme-Mille et la Région flamande. Voilà deux réalisations concrètes rendues possibles grâce au soutien financier de la province du Brabant wallon. Cette dernière propose chaque année une aide aux communes pour 850.000 euros, afin que les différents réseaux cyclables gagnent en qualité et en nombre de kilomètres accessibles.

« Le vélo n’est aujourd’hui plus de l’ordre du futile, il passe en mode utile, se réjouit Dominique Baeke, le responsable de Pro vélo en Brabant wallon, une association qui vient de voir son contrat de gestion reconduit, avec 67.500 euros à la clé. C’est l’occasion de rappeler qu’en ville, pendant les heures de pointe, les voitures ne dépassent pas les 11 km/h et que les personnes qui font 4 km à vélo matin et soir ont jusqu’à 2,5 ans d’espérance de vie supplémentaires. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Brabant wallon

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs