Accueil Culture Livres

Roman graphique: le jour où Hollywood a cessé de rire

Il a aidé Charlie Chaplin à devenir Charlot et révélé Buster Keaton. Avant d’être foudroyé par l’Amérique puritaine. Fatty fut le premier géant du rire à Hollywood.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Culture Temps de lecture: 4 min

Roscoe Arbuckle. Qui ? Fatty. Le roi du rire des années vingt, à Hollywood. Une étoile perdue de l’âge d’or du cinéma muet. Une personnalité énorme, bousculante, dont les pochades ont été volontairement rayées des mémoires et le nom traîné dans la fange par des nababs décidés à moraliser le 7e Art. Fatty était trop libre, trop libertin, rebelle aux convenances bourgeoises, aux bonnes manières. Hollywood lui avait tout donné et lui a tout repris d’un claquement de doigts…

Fatty, le nouveau roman graphique de Julien Frey, un spécialiste de l’histoire du cinéma, et de Nadar, un dessinateur espagnol au trait diaphane, est un livre d’une intense actualité. La vie de Fatty s’apparente à une ode au droit à la différence et à la liberté créatrice.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs