Mémorial Van Damme: Christine Mboma, le feu brûle en elle

Félicitée par la Schtroumpfette.
Félicitée par la Schtroumpfette. - PhotoNews

Contrainte de s’aligner sur 200 m à Tokyo (elle avait dû renoncer à sa distance de prédilection, le tour de piste, à cause d’un taux de testostérone trop élevé, or World Athletics empêche les athlètes présentant des différences de développement sexuel de s’aligner sur les distances allant du 400m au Mile), elle y avait sans coup férir enlevé la médaille d’argent. Derrière la Jamaïquaine Elayne Thompson, avec un nouveau record du monde juniors à la clé (21.81). Sur la piste bruxelloise, la jeune Namibienne a poursuivi sa folle ascension (21.84), prenant la mesure de la Jamaïquaine Shericka Jackson (21.95) et de la Britannique Dina Asher-Smith (22.04), dans une course où les Belges Imke Vervaet (6e en 23.28) et Rany Rosius (8e en 23.79) sont restées en deçà de leurs meilleurs chronos.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous