L’opération «London Bridge» en cas de décès de la reine Elisabeth II dévoilé par un média britannique

RTSU9IG
Reuters.

Le plan détaillé des jours suivant le décès de la reine Elisabeth II d’Angleterre a été dévoilé vendredi matin sur le site anglais Politico. Actuellement, la reine assure toujours bel et bien son rôle de souveraine malgré ses 95 ans.

Le site d’information Politico a en effet divulgué les détails de l’opération « London Bridge », le nom de code pour le futur décès de la reine d’Angleterre qui aujourd’hui est en bonne santé. Les 10 jours entre son décès et ses funérailles ont été minutieusement élaborés. Voici quelques extraits de l’opération « London Bridge » et de l’opération « Spring Tide », pour l’accession au trône de l’actuel prince Charles.

Le Jour J

Dans les heures suivant sont décès, ce seront le Premier ministre ainsi que plusieurs membres du gouvernement qui seront avertis. Le premier ministre sera informé par le secrétaire privé de la reine avec la phrase « London Bridge is down ». Le Palais royal publiera ensuite un communiqué officiel pour annoncer la nouvelle au public. Les ministres et hauts fonctionnaires de l’Etat seront tenus informés par e-mail. Les drapeaux de Whitehall, le siège du gouvernement, seront mis en berne immédiatement. L’objectif est que cela puisse être fait dans les 10 minutes, rapporte Politico.

Une page noire avec un message qui confirme le décès de la reine fera office de site internet officiel de la famille royale. Tandis qu’une bannière noire sera affichée sur le site officiel du gouvernement britannique. D’autres règles très précises et strictes seront également en vigueur concernant les réseaux sociaux.

« Le Premier ministre sera le premier membre du gouvernement à faire une déclaration. Tous les autres membres du gouvernement auront pour instruction de ne pas faire de déclaration avant que le Premier ministre n’ait parlé », explique Politico. « Le ministère de la Défense organisera des salves d’armes à feu à tous les postes de salut. Une minute de silence nationale sera prononcée ». Ce sera ensuite au Prince Charles, devenu roi, de livrer un discours à la nation.

Les jours d’après

Les funérailles sont prévues 10 jours après le décès de la reine. Le lendemain de sa mort, le prince Charles sera proclamé roi au Palais Saint James. Le plan détaille également la manière dont les « invités » devront s’habiller ainsi que la décoration. Les affaires parlementaires devront également être suspendues durant 10 jours. Au deuxième jour, le cercueil de la reine sera ramené au Palais de Buckingham. Un plan optionel a été établi dans le cas où la reine décéderait dans sa résidence de Sandringham dans le Norfolk ou à Balmoral en Ecosse.

Le roi Charles devra partir en tournée dans le pays dès le troisième jour. Il devrait également passer par l’Ecosse, le Pays de Galles et l’Irlande du Nord.

Les jours précédent les funérailles, d’autres instructions seront à suivre à la lettre.

Les funérailles

Au dixième jour, les funérailles auront lieu à l’Abbaye de Westminster à Londres. Deux minutes de silence seront de mise sur l’ensemble du territoire. Des cortèges auront lieu à Londres et au château de Windsor. La reine sera enterrée à la chapelle Saint-Georges de Windsor

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous