Annelies Verlinden sur l’extension du coronapass à Bruxelles: «Nous devons nous préparer»

POLITICS LUXEMBOURG BELGIUM WORKING MEETING

La ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden (CD&V) se prépare à rendre obligatoire le coronapass à Bruxelles pour davantage de situations, a-t-elle annoncé vendredi au micro de VRT NWS.

Initialement, la ministre n’est pas favorable à une utilisation généralisée de ce passe sanitaire. « Je pense que nous ne devrions pas imposer des mesures si cela n’est pas nécessaire », a-t-elle notamment déclaré. « Par exemple, nous avons un taux de vaccination très élevé en Flandre, en partie grâce aux efforts de nombreux bénévoles. » Dans ce cas il est « insensé » d’introduire des mesures supplémentaires.

Mais dans une situation moins favorable, les choses pourraient être différentes : « Supposons qu’un variant émerge et nous rende la tâche plus difficile, ou qu’il mette en échec les vaccins. Nous devrions alors effectivement être mieux préparés. »

Mme Verlinden veut « absolument éviter » un autre confinement. Et un coronapass pourrait alors être très utile selon elle. « Nous avons cet outil maintenant, mais nous devons l’utiliser avec mesure. Nous devons donc nous préparer », surtout à Bruxelles, où la couverture vaccinale est en retard par rapport au reste du pays. « Des préparatifs sont en cours pour aider Bruxelles à permettre une éventuelle utilisation plus large des coronapass. »

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous