Accueil Belgique Politique

Un Comité de concertation programmé le 17 septembre: ce qui sera débattu

Les gouvernements fédéral et régionaux se réunissent pour discuter des prochaines mesures sanitaires à appliquer.

Temps de lecture: 2 min

Le gouvernement fédéral et ceux des entités fédérées se réuniront le vendredi 17 septembre pour un nouveau comité de concertation, confirme le cabinet du Premier ministre Alexander De Croo vendredi.

Lors du précédent Comité de concertation, le 20 août, il avait été décidé de lever un certain nombre de mesures visant à ralentir la propagation du covid à partir du 1er septembre. Depuis mercredi, plus aucune règle n’est édictée pour la sphère privée et la plupart de restrictions ont été levées dans l’horeca. En outre, la recommandation de télétravail n’est plus en vigueur. Les dancings et discothèques, par contre, sont toujours fermés et devraient rouvrir leurs portes le 1er octobre. Le port du masque reste obligatoire dans les transports publics, les magasins et les lieux fréquentés.

À lire aussi Coronavirus: pourquoi on est encore loin d’en avoir fini avec le masque

Le Covid Safe Ticket au centre des discussions

Les Régions et les communes gardent la possibilité d’édicter des mesures plus strictes. Ainsi, en Région bruxelloise, où le taux de vaccination est moins élevé, le télétravail reste recommandé. Les établissements horeca doivent pour leur part toujours fermer à 1 heure du matin au plus tard.

Le 17 septembre, les discussions pourraient tourner autour du Covid Safe Ticket, qui permet de prouver une vaccination ou un test PCR négatif récent. Actuellement, celui-ci permet d’organiser des événements sans masque ni distanciation. Des voix se font entendre pour élargir le dispositif à d’autres activités. En France, en Italie et en Allemagne, le pass sanitaire est utilisé pour pouvoir accéder aux établissements horeca et dans les grands magasins.

À lire aussi Masques, quarantaine, garderie... quelles sont les mesures en vigueur pour la rentrée scolaire?

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Politique

Budget: la Wallonie attend la sanction de Moody’s

L’an dernier, l’agence de notation avait dégradé l’appréciation de la Région juste avant les débats budgétaires. Cette fois, la note se fait attendre. Suspense : le déficit est revu à la baisse, mais la dette continue de s’accroître.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une