Covid Safe Ticket: vers une extension à Bruxelles?

claudio-schwarz-wMgW6bjjzZU-unsplash (1)

A Bruxelles, les règles sanitaires risquent de changer dans les prochaines semaines. Actuellement le Covid Safe Ticket (CST) n’est d’application que pour les événements de masse. Il pourrait être utilisé dans d’autres circonstances étant donné la situation sanitaire difficile dans la capitale.

La Région bruxelloise est désormais en rouge foncé sur la carte des voyages du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC). En effet, la situation sanitaire dans la capitale est plus préoccupante qu’en Flandre et en Wallonie. En cause ? Un faible taux de vaccination et une circulation préoccupante du variant delta. L’idée d’élargir l’utilisation du CST à Bruxelles fait donc réfléchir de plus en plus de monde.

C’est le cas notamment de la ministre de l’Intérieur, Annelies Verlinden (CD&V), qui plaide pour l’utilisation élargie de cet outil. Selon elle, « ce qu’il faut absolument éviter c’est de fermer à 100 % certains secteurs où les gens ne peuvent plus s’en sortir. On n’en veut pas. Nous avons cet instrument, mais que nous devons doser. Nous sommes en ce moment en train de préparer le terrain pour aider Bruxelles pour permettre une éventuelle utilisation plus large du corona pass », a-t-elle expliqué sur le plateau de la VRT.

Il serait question d’étendre le CST pour l’horeca, l’événementiel, le monde de la nuit et les salles de congrès. Un élargissement qui pose question dans ces secteurs. Pour l’administrateur délégué de la Fédération Horeca de Bruxelles, Fabian Hermans, l’utilisation du pass uniquement à Bruxelles n’est pas une solution. « Si demain le pass est uniquement bruxellois, il n’y a personne qui ira dans nos boîtes de nuit. On va retrouver du monde à Anvers, à Liège, à Namur, à Hasselt, et nos établissements vont rester vides. Ce CST ou il est national ou il n’y en a pas. »

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous