Accueil Jeux paralympiques

Jeux Paralympiques: après Peter Genyn, Joyce Lefevre également victime d’un acte de sabotage

Le fauteuil roulant de l’athlète belge a été saboté samedi avant sa compétition, tout comme celui de Peter Genyn auparavant.

Temps de lecture: 1 min

Joyce Lefevre a également été victime d’un acte de sabotage aux Jeux Paralympiques de Tokyo, a rapporté le Comité paralympique belge dimanche. L’athlète en fauteuil roulant, qui a concouru sur le 800m (T34) des épreuves de para-athlétisme samedi, a eu la désagréable surprise de retrouver son fauteuil de compétition avec trois pneus à plat.

Son fauteuil était dans les sous-sols du stade Olympique de Tokyo, à côté de ceux de Peter Genyn et Roger Habsch qui avaient aussi vu leurs fauteuils abîmés par des actes malveillants. La délégation belge était-elle visée ou l’individu ne sachant pas exactement quel était le fauteuil de Genyn s’en est-il pris aux autres posés à côté ? L’accès à ces sous-sols est permis aux personnes accréditées et l’absence de caméras de surveillance rend compliquée l’avancement de l’enquête.

Le Comité paralympique belge avait déjà annoncé samedi entamé les démarches pour déposer plainte auprès du Comité d’organisation local et du Comité International paralympique.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Jeux paralympiques

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs