Connor Rousseau sur le débat autour de la réforme des pensions: «Cela n’aide pas de crier depuis le banc de touche»

PHOTONEWS_10889326-011
Photo News

Le président de Vooruit, Conner Rousseau, a appelé vendredi à mener le débat sur la réforme des pensions au sein du gouvernement alors que les présidents du MR et de l’Open VLD se sont montrés très critiques sur le projet de la ministre Karine Lalieux (PS).

Le président des socialistes flamands ne veut pas se prononcer pour l’instant sur le fond du projet mais rappelle le contenu de l’accord de gouvernement à ses partenaires de majorité.

« Nos revendications les plus importantes sont reprises dans l’accord de gouvernement et seront réalisées : le relèvement de la pension minimum à 1.500 euros et la réintroduction du bonus pension pour ceux qui travaillent plus longtemps qu’une carrière complète. Nous faisons ainsi en sorte que le travail soit récompensé », a-t-il déclaré.

« Cela n’aidera pas de crier depuis le banc de touche. Si nous voulons vraiment faire bouger les choses, nous devons faire notre travail au sein du gouvernement, comme des gens sérieux », a-t-il ajouté.

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous