Hockey: le Racing et le Léopold montrent déjà les dents

HOCKEY D1 RACING VS DRAGONS
Belga

Racing – Dragons : 4-2. Le duel au sommet de cette première journée de compétition a tenu toutes ses promesses. Et le Racing que certains pointent comme l’un des grands favoris pour cette saison n’a pas loupé son entrée en matière puisqu’il s’est offert le champion en titre en proposant une prestation de grande qualité. Il ne fallait d’ailleurs que 2 petites minutes à Cédric Charlier, de retour au club après une petite parenthèse à Brasschaat, pour faire parler la poudre et placer son équipe au commandement. Les Ucclois dominaient mais les Anversois revenaient dans le match sur un penalty de Felix Denayer (25e). Mais l’équipe locale ne tardait pas à reprendre l’avantage grâce à Achille De Chaffoy. En début de seconde période, c’est Florent van Aubel qui relançait l’intérêt de la rencontre en égalisant à nouveau pour les visiteurs. Les échanges étaient plus équilibrés et les 2 équipes se montraient de plus en plus offensives. A la 56e minute, après la carte jaune de Conor Harte, Tanguy Cosyns fêtait dignement son arrivée au Racing en inscrivant son premier but sur p.c. Et à la 64e minute, sur une phase de penalty, le même Tanguy Cosyns trouvait Victor Wegnez, en déviation, qui fixait le score final à 4-2. Une victoire uccloise qui confirme donc les solides ambitions des hommes de Craig Felton.

Waterloo Ducks – Gantoise : 2-2. Le public avait répondu présent du côté de la Drève d’Argenteuil pour l’autre affiche de cette journée inaugurale en division d’honneur. Mais la rencontre ne démarrait pas comme espéré pour l’équipe locale qui encaissait un premier but, dès la 4e minute, via Blaise Rogeau. Les Brabançons, avec Emile Esquelin qui affrontait ses anciennes couleurs, et déjà très à l’aise au sein de la ligne d’attaque du Watducks, prenaient alors l’initiative et se montraient souvent dangereux. Et à la 11e minute, c’est assez logiquement qu’ils égalisaient sur une phase de penalty convertie par le capitaine Gauthier Boccard. Ce but galvanisait encore un peu plus les troupes de Jean Willems qui doublaient leur avance via Victor Charlet qui démontrait, une fois de plus, toute sa puissance sur penalty (20e). Après la pause, la partie était bien plus équilibrée et Simon Vandenbroucke devait se montrer attentif pour repousser le danger. Mais à la 56e minute, le 3e gardien des Red Lions ne pouvait que légèrement dévier la balle sur le penalty de Pepijn Scheen (2-2).

Léopold – Herakles : 8-1. Les Ucclois dirigé, cette saison, par Agustin Corradini n’ont pas fait dans le détail pour leur première sortie de la saison. Ils ont, en effet, infligé une petite correction à des Lierrois qui s’appuie sur une équipe jeune issue de l’école des jeunes. Et ce sont pourtant les visiteurs qui défloraient la marque alors qu’on ne jouait que depuis 40 secondes via Amaury Keusters. Le Léo peinait à trouver la bonne carburation et c’est finalement à la 18e minute que Tom Boon, le meilleur buteur de la défunte saison, ouvrait son compteur but, sur stroke. L’attaquant des Red Lions est en forme et il allait le prouver en inscrivant 5 buts sur l’ensemble de la rencontre (dont 2 p.c.). Arthur Verdussen et Max Plennevaux se chargeaient, de leur côté, d’inscrire les autres buts en seconde période. Une défaite bien plus lourde dans les chiffres que dans la manière car l’Herakles a fait bien plus que défendre durant ce duel.

Daring – Braxgata : 2-2. C’est en toute fin de rencontre que les Molenbeekois sont finalement parvenus à arracher un bon point lors de la visite d’une équipe anversoise repartie, à Boom, certainement frustrée. A la 23e minute, c’est pourtant bien le nouveau venu, Xavier Esmenjaud, qui lançait les hostilités pour l’équipe locale. En seconde période, après sa carte jaune de 10 minutes, Nelson Onana se faisait pardonner en égalisant à la 62e minute. Dans la foulée, Loïck Luypaert (65e) pensait accomplir le plus compliqué en plaçant les Anversois aux commandes. Mais, après avoir retiré leur gardien, les Bruxellois forçaient le partage, sur stroke, via Nahuel Salis alors qu’il ne restait que 80 secondes à jouer.

Antwerp – Orée : 3-4. Les Bruxellois s’en sortent finalement bien après leur visite à Sint-Job-In’t-Goor. En effet, ils ont dû batailler ferme après la pause pour inverser la tendance alors qu’ils ont été menés au score jusqu’à la 45e minute. La rencontre avait en effet débuté idéalement pour les Anversois qui menaient 2-0 après 9 minutes grâce à Milan van Baal. Dorian Thiéry redonnait le sourire aux visiteurs (15e) mais Pieter Van Straaten redonnait de l’air à ses couleurs. Juste avant la pause, Philippe Simar sonnait alors le réveil des siens. En seconde période, ce sont, finalement, Tomi Domene sur penalty (45e) et Luca Masso (55e) qui permettaient à l’Orée de ne pas dilapider des premiers points en cette entame de championnat.

Beerschot – Leuven 0-2. Excellente entrée en matière des Universitaires qui reviennent avec 3 unités du déplacement toujours périlleux à Kontich. Après une première période partagée, Patrick Harris ouvrait le score sur un rebond de p.c. De quoi donner confiance aux Brabançons qui prenaient l’ascendant sur leurs adversaires du jour. A la 60e minute, c’est Same Lane qui doublait la mise à nouveau sur rebond de penalty.

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous