Accueil Opinions Cartes blanches

Carte blanche: les réunions en non-mixité ont leur raison d’être

La participation à une marche en non-mixité de la secrétaire d’Etat Sarah Schlitz a suscité la polémique. Un collectif de féministes estime que ces réunions en non-mixité ou mixité choisie sont une force, une nécessité et un outil pertinent pour une société plus égalitaire.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 8 min

Femmes, personnes LGBTQIA+, mandataires publiques, journalistes, auteur·ices, artistes, travailleur·euses sociales et membres de la société, nous luttons sans cesse contre le sexisme sous toutes ses formes. Nous subissons encore, malgré les avancées de nos aîné·es, nombre d’inégalités en termes d’emploi, de rémunération, de soin, de salaires et retraites, d’organisation familiale, de violences… Au niveau politique, culturel ou encore sportif, la parité est encore loin d’être acquise.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

53 Commentaires

  • Posté par Marlier Jacques, mercredi 22 septembre 2021, 16:47

    Pour autant que la non-mixité ne devienne pas une règle absolue, elle peut constituer une excellente occasion d'étudier certains problèmes plus en profondeur en les abordant selon des angles différents. Il n'y a d'ailleurs pas que la question du genre ou de l'appartenance ethnique qui peut justifier une certaine sélection des participants à une réunion. Les réunions d'anciens élèves ou d'anciens membres de telle ou telle organisation, les réunions de familles doivent-elles être nécessairement ouvertes à tout un chacun? Faut-il interdire systématiquement les soupers réservés aux pêcheurs ou aux voisins. Non! Tout ce qu'il faut éviter, c'est la ghettoïsation.

  • Posté par degraeve dewez, dimanche 12 septembre 2021, 21:06

    LGBTQIA+ ????? c'est encore KWA ça ???? des mutants ? des aliens ? ça existe vraiment ???? je suppose encore des minorités ... j'ai rien contre les Lesb Gay puis le reste va falloir que je demande à google c'est kwa ce brol ???? pauvre pays, pauvre temps présent, à croire que tout autoriser rend la vie encore plus compliquée que lorqui'il y avait de la normalité je ne dis pas que LG est anormal, mais bon dieu, qu'ils vivent leurs vies sans nous gargariser, mais je sais, ils n'ont pas les mêmes droits alors là ils ont raison

  • Posté par JACQUES Bernard, dimanche 12 septembre 2021, 12:04

    "il n’existe pas de sexisme anti-hommes, de racisme anti-blancs, ou d’hétérophobie" ... Comment peut-on écrire une telle contre-vérité ?

  • Posté par Dagnelie Raphaël, dimanche 12 septembre 2021, 10:25

    Bel exemple d'article discriminatoire

  • Posté par Briffeuil Paul-André, dimanche 12 septembre 2021, 10:06

    Le Soir devrait peut être rebaptiser sa rubrique carte "blanche"...

Plus de commentaires

Aussi en Cartes blanches

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs