Jean-Paul Belmondo, légende du cinéma, est décédé

PHOTONEWS_10811768-011
Photo News

Pour tous, c’était «Bébel». Avec la mort de Jean-Paul Belmondo, à 88 ans, le 7e art perd une de ses figures les plus populaires, un acteur sachant tout faire, sans se prendre trop au sérieux, des films d’action aux plus belles heures du cinéma d’auteur.

L’interprète aux 80 films est décédé lundi à la mi-journée, a annoncé sa famille dans un communiqué, transmis par leur avocat à l’AFP. «Jean-Paul s’est éteint aujourd’hui (lundi). Il est parti rejoindre ses vieux complices du Conservatoire. Son sourire sincère sera toujours là», écrit dans un communiqué sa famille, évoquant la disparition de son «pilier».

« Vous ne réussirez jamais dans ce métier avec votre physique ! » Ce jugement n’a pas empêché Jean-Paul Belmondo, avec sa gouaille, de devenir le « Magnifique » dans le cœur des Français et un monstre sacré du cinéma.

De « Pierrot le fou » à « L’As des as », l’acteur au charisme exceptionnel a eu l’itinéraire d’un enfant gâté du cinéma, champion du box-office, avec quelque 80 films et 50 ans de carrière. A l’écran, il est tour à tour star de la Nouvelle Vague et flic ou truand dans des films grand public.

Celui qu’on surnommait Bébel laisse derrière lui des rôles inoubliables : jeune premier dans « A bout de souffle » ou encore pendu à un hélicoptère au-dessus de Venise dans « Le Guignolo ».

Alain Delon «complètement anéanti»

La légende du cinéma Alain Delon, proche de Jean-Paul Belmondo, s'est dit «complètement anéanti» ce lundi soir sur la chaîne de télévision Cnews. «Je vais essayer de m'accrocher pour ne pas faire la même chose dans cinq heures, bien que ce serait pas mal si on partait tous les deux ensemble», a-t-il expliqué, bouleversé.

Belmondo ou l’itinéraire d’un monstre sacré du cinéma

Macron lui rend hommage

«Nous nous retrouvions tous» en Jean-Paul Belmondo, a salué lundi Emmanuel Macron, en évoquant «un trésor national, tout en panache et en éclats de rire, le verbe haut et le corps leste, héros sublime et figure familière, infatigable casse-cou et magicien des mots». «Il restera à jamais Le Magnifique», a ajouté dans un tweet le chef de l’Etat. Emmanuel Macron avait décoré Jean-Paul Belmondo en novembre 2019 à l’Elysée, en le faisant grand officier de la Légion d’honneur.

Le direct vidéo

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous