Accueil Sports Tennis Grands Chelems

US Open: ils n’ont pas 20 ans et font vibrer New York

Avec la jeunesse pétillante des Alcaraz, Fernandez ou Raducanu, le tennis se rassure sur son avenir.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

D’emblée, avec les absences exceptionnelles (on n’avait plus vu ça depuis 25 ans !) de Federer, Nadal et des sœurs Williams au départ d’un Grand Chelem, on savait que cet US Open 2021 marquait un tournant dans l’histoire des circuits ATP et WTA.

Mais plutôt que de pleurer sur son triste sort, et de regretter les années dorées qui passent inexorablement, le tennis mondial s’assure un sacré avenir à New York. Et on ne parle pas, ici, des Medvedev, Zverev and co qui ont, au plus, 25 ans. Ni même des Sinnner (20 ans) ou Auger-Aliassime (21), qu’on a déjà appris à connaître, voire des Swiatek (20) ou Andreescu (21), côté féminin. Non, Carlos Alcaraz, Leylah Fernandez (qualifiés pour les quarts) et Emma Raducanu (elle tentait sa chance ce lundi) font vibrer New York, alors qu’ils n’ont pas encore 20 ans !

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Grands Chelems

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs