Coronavirus: moins de faillites durant l’été en Belgique

ant-rozetsky-HXOllTSwrpM-unsplash
Unsplash.

Au cours des mois de juillet et août, les tribunaux de l’entreprise belges ont prononcé 749 faillites, soit moins qu’en 2020 (-22 %) et même qu’en 2019 (-45 %), selon les derniers chiffres du bureau d’information Graydon. Cela confirme la tendance des derniers mois : depuis le début de la pandémie de coronavirus, le nombre de faillites reste limité.

Au cours des huit premiers mois de cette année, il y a eu 4.038 jugements pour faillite, soit plus d’un tiers (-34,2 %) de moins qu’en 2020 et environ la moitié de moins par rapport à 2019 (-54 %).

La baisse est la plus importante à Bruxelles (740 faillites ou -39,2 %), suivie de la Flandre (2.109 faillites ou -35,8 %) et de la Wallonie (1.149 et -27,7 %).

Graydon considère que le moratoire légal sur les faillites imposé à deux reprises par le gouvernement est la cause la plus importante de cette baisse. Les dettes auprès du fisc ou de l’Office national de sécurité sociale (ONSS) ne donnent temporairement pas lieu à une convocation. S’ajoutent également la réforme de la procédure de réorganisation judiciaire et un certain nombre de mesures de soutien. Selon Graydon, sans ces mesures, deux fois plus d’entreprises auraient connu des difficultés pendant la pandémie de coronavirus.

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous