Chvrches: bien dans l’actualité

chvrches+screen+violence+front+panel

Après Gorillaz, c’est le trio écossais d’électro-pop Chvrches qui a bénéficié d’un bel éclairage médiatique avec une collaboration avec Robert Smith (qui ne cesse de dire que l’album – voire même deux – de Cure est prêt mais sans donner de date de sortie). La chanteuse Lauren Mayberry, le guitariste Iain Cook et le claviériste Martin Doherty publient donc ici leur quatrième album, trois ans après Love Is Dead. Et l’on comprend que l’écriture de la chanson « How Not To Drown » (la plus longue : 5’31’’) avec maître Bob a dû leur faire plaisir, tellement la britpop des années 80 les a nourris depuis toujours. On retrouve ici encore ces ambiances à la Altered Images (nos amitiés à la délicieuse Clare Grogan tout aussi écossaise que Lauren), cette new-wave aux sonorités adaptées à notre époque mais toujours aussi pop dans l’âme. Le morceau avec Bob est sans doute le plus sombre – le plus Cure aussi – alors que les neuf autres pièces le sont moins. Entre « Lullabies » et « Nightmares », « Final Girl » et « Good Girls », Chvrches trace sa route, équilibrant son inspiration mélodique (pas toujours convaincante) par des thèmes qui, eux, sont bien ancrés dans l’actualité.

Universal.

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous